Les bénéfices de Navistar touchés par la COVID-19

Steve Bouchard
Navistar International a fait état au deuxième trimestre de 2020 d’une perte de 38 millions de dollars au deuxième trimestre et de revenus de 1,9 milliard de dollars, en baisse de 36% par rapport à la même période l’an passé.
La société a indiqué que la baisse était principalement due aux effets de la pandémie de la COVID-19, laquelle a entraîné une baisse des volumes dans ses principaux marchés des classes 6-8.
«Comme un certain nombre d’autres, notre société a été touchée par la pandémie de la COVID-19, et cela se reflète dans nos résultats», a déclaré Troy A. Clarke, PDG de Navistar. «Notre équipe a fait un travail formidable pour gérer l’entreprise tout au long de cette période difficile, et nous avons pris un certain nombre de mesures pour positionner l’entreprise afin qu’elle résiste à cette crise.»
«Nous nous concentrons sur la préservation de la trésorerie et la réduction des coûts, mais pas au risque de sacrifier notre avenir», a ajouté Walter Borst, directeur financier de Navistar. «Nous restons déterminés à poursuivre Navistar 4.0 et, bien que certains programmes et dépenses aient été retardés, ils n’ont pas été annulés. Il est important que nous continuions à investir dans notre entreprise, même en ces temps difficiles, pour assurer notre succès à long terme.»
La société a déclaré qu’elle était restée largement opérationnelle tout au long du trimestre, bien que les installations de production aient connu des perturbations limitées. Ses centres de distribution de pièces sont restés ouverts et son réseau de concessionnaires est resté opérationnel.
Troy Clarke, PDG de Navistar
«En tant qu’entreprise essentielle, nous avons rapidement pris des mesures pour protéger nos employés afin de pouvoir remplir notre devoir de garder nos usines et nos centres de distribution de pièces opérationnels pour servir nos clients et nos concessionnaires qui font avancer l’économie en livrant des biens essentiels et en offrant des services à nos communautés», a déclaré Persio Lisboa, chef de l’exploitation. «Tout au long du trimestre, nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos fournisseurs pour surmonter les perturbations importantes dans le flux de pièces vers nos installations et nous avons réussi avec succès à maintenir nos opérations.»
L’entreprise a soutenu ses clients en lançant son initiative International Cares, qui fait en sorte que les acheteurs bénéficient d’une période de six mois sans versements.
«Il existe plusieurs théories sur la façon dont la reprise économique prendra forme, mais nous avons des stratégies pour réagir en conséquence», a déclaré M. Clarke. «La reprise sera probablement progressive, à mesure que les entreprises réévalueront leurs plans opérationnels pour revenir à une « nouvelle normalité », mais cette « nouvelle normalité » aura toujours besoin des camions. Les mesures que nous avons prises au cours des derniers mois nous permettront de réussir, peu importe la forme de la reprise.»
Steve Bouchard

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*