Les conditions d’expédition se détériorent alors que les taux basculent en faveur des transporteurs

0

Les conditions d’expédition se sont détériorées en juillet, tombant en territoire négatif pour la première fois depuis août 2018, selon la firme FTR.

L’indice des conditions d’expédition FTR se situait à -0,36, reflétant la faiblesse des conditions du marché et un environnement tarifaire qui a fortement penché en faveur des transporteurs.

FTR s’attend à ce qu’une augmentation de la capacité ramène l’indice dans une plage positive d’ici le quatrième trimestre pour les expéditeurs, et ce, jusqu’en 2021. Mais le maintien d’un taux élevé d’utilisation des capacités constitue un risque important.

«Il a été plus difficile que prévu de réintégrer les camionneurs dans le bassin de chauffeurs», a déclaré Todd Tranausky, vice-président des services ferroviaires et intermodaux. «Cela a créé une tension sur le marché des chargements de camions qui s’est étendue à l’espace intermodal. On ignore combien de temps durera la situation actuelle, car elle peut être liée à la reconstitution des stocks dans le commerce de détail, ou s’inscrire dans le cadre d’un changement à long terme des dépenses en faveur des biens et au détriment des services.

Un changement en faveur des marchandises entraînerait une augmentation de la demande de fret et une détérioration des conditions pour les expéditeurs.

Partager.

Laisser une réponse