Les débardeurs refusent l’offre patronale mais souhaitent poursuivre les négociations

Steve Bouchard

Les membres de la section locale du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affiliée à la FTQ, ont rejeté massivement l’offre patronale qualifiée de finale présentée le dimanche 21 mars en assemblée générale spéciale. En effet, les débardeurs se sont prononcés à 99,7 % contre la proposition de l’Association des employeurs maritimes (AEM).

Le syndicat n’entend pas, pour le moment, envoyer un avis de grève, étape obligatoire pour déclencher un arrêt de travail.

«Nos membres ont aussi voté à 98% symboliquement pour demander à l’employeur de retourner à la table de négociations. Dès ce soir, on va appeler les médiateurs. Notre objectif est de retourner à la table pour arriver à une entente négociée», a dit le conseiller syndical, Michel Murray, en conférence de presse.

Le SCFP accuse les organisations patronale de véhiculer des faussetés.

«Avant la fin de la trêve, nous ne pouvions pas commenter l’état des négociations. Malheureusement, il y a eu plusieurs faussetés qui ont été véhiculées par des organisations patronales dans l’espace public durant ce temps. Nous sommes heureux de finalement pouvoir rectifier certaines de ses affirmations erronées. Mais surtout, nous voulons un retour à la table de négociations!» de commenter M. Murray.

Pour l’Association du camionnage du Québec (ACQ), cette situation qui perdure depuis plus de deux doit prendre fin. « Le gouvernement fédéral, par l’intermédiaire de la ministre du Travail, Filomena Tassi, doit envoyer un signal clair en mobilisant tous les acteurs et leviers nécessaire à la résolution de ce conflit », a indiqué l’ACQ dans un bulletin électronique. 

« Le climat d’incertitude qui perdure au Port de Montréal engendre des coûts économiques importants et ajoute à la fragilité de la reprise économique de Montréal et du Québec. L’ACQ réclame du gouvernement fédéral qu’il intervienne sans attendre et qu’il se positionne du fait qu’un arrêt des activités au Port de Montréal ne sera pas toléré. » 

Steve Bouchard

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*