Les désaccords commerciaux préoccupent le transport

Avatar

Rien n’est plus néfaste pour la bonne marche des affaires que l’incertitude du climat commercial. Et les discussions houleuses autour du nouvel Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) – aussi parfois appelé « nouvel ALENA » – et les coups de gueule occasionnels du président Trump contribuent à nourrir ce genre d’incertitude.

Pourtant, les dirigeants américains de petites entreprises (jusqu’à 500 employés) sont de plus en plus nombreux à croire que leur vigueur économique et la création d’emplois aux États-Unis passent par des accords commerciaux multinationaux, nous apprend le plus récent sondage mené par auprès de 1000 d’entre eux par Morning Consult pour le compte de FedEx.

Ce sondage démontre qu’une grande majorité (82%) des dirigeants américains de petites entreprises voient l’augmentation du commerce international des États-Unis comme étant bénéfique pour l’économie dans son ensemble. Les trois quarts (75%) ont ajouté que la vente de produits en ligne à des clients internationaux était importante pour la croissance de leur entreprise.

De l’ensemble des répondants, 80% ont dit percevoir que l’application de divers tarifs et droits commerciaux avait eu un impact sur leurs affaires alors qu’un pourcentage pratiquement identique (79%) disait appuyer l’ALENA. L’AEUMC récolte encore davantage d’appuis chez les petits entrepreneurs américains, 84% y étant favorables.

Les désaccords commerciaux et les incertitudes qui les accompagnent préoccupent aussi les gens d’affaires de ce côté-ci de la frontière, dont le président et chef de la direction du groupe de transport par camion TFI International, Alain Bédard.

Dans une récente conférence téléphonique avec les analystes financiers où il était question des résultats financiers de TFI au troisième trimestre de 2019, M. Bédard a dit avoir constaté des pressions à la baisse sur les volumes de fret, attribuables en bonne partie selon lui à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Les droits commerciaux appliqués pendant plusieurs mois par les Américains sur l’acier en provenance du Canada ont aussi eu un impact négatif sur le monde du camionnage, notamment la division de charges entières spécialisées de TFI International.

« Ils ont disparu il y a quelques mois, mais l’industrie de l’acier prend du temps à se remettre », a dit M. Bédard au sujet de ces droits commerciaux.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*