Les échanges d’acier et d’aluminium avec les USA reprennent un cours normal

0

La fin du régime de tarifs punitifs par les États-Unis sur les importations d’acier et d’aluminium canadiens a été accueillie avec soulagement à la fin de la semaine dernière.

Les transporteurs d’ici ont doublement intérêt à ce que les échanges de ces métaux se fassent librement et sans tarifs susceptibles de nuire à la demande puisqu’ils tirent des revenus de transport de ces échanges commerciaux et que les prix de leurs camions et remorques peuvent être affectés par les conditions de commerce canado-américaines.

Mark Nantais, président de l’Association canadienne des constructeurs de véhicules (ACCV) s’est dit enchanté de ce dénouement, dans une déclaration publiée samedi le 18 mai. Au nom des membres de son association, il dit féliciter « la persévérance du gouvernement canadien et de ses partenaires qui sont parvenus à un accord visant les tarifs sur l’acier et l’aluminium. »

L’ACCV ajoute : « La résolution de cette question constitue un soutien essentiel à la compétitivité de l’industrie de la construction automobile canadienne et de ses fournisseurs. Nous espérons également que ceci favorisera de nouvelles avancées vers la mise en œuvre de l’accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC). L’annonce faite aujourd’hui est une évolution très positive et nous attendons avec impatience les détails de cet accord. »

Au sud de la frontière, l’American Trucking Associations, par la voix de son président Chris Spear, se réjouit également de l’assouplissement des échanges commerciaux. « Le camionnage et les échanges commerciaux vont de pair », a rappelé M. Spear, lui aussi appelant de ses vœux la ratification du nouvel ALENA avec le Canada et le Mexique.

Partager.

Laisser une réponse