Les exportations internationales de marchandises en hausse au Québec

0

QUÉBEC, le 14 juill. 2020 – Après une baisse historique de 18,0 % en avril, les exportations internationales de marchandises du Québec, désaisonnalisées, en dollars constants, ont augmenté de 4,8% en mai 2020. La réouverture partielle de plusieurs secteurs de l’économie fermés en mars et en avril en raison de la pandémie de COVID-19 a facilité cette reprise, indique l’Institut de la statistique du Québec par communiqué.

La hausse des exportations en mai est notamment due à une augmentation des exportations d’aéronefs (+ 58,9 %), de machines et de matériel pour le commerce et les industries de services (+ 67,7 %) et de formes primaires et de produits semi-ouvrés d’or, d’argent, de métaux du groupe du platine et de leurs alliages (+ 160,8 %).

Parmi les principaux produits exportés par le Québec, ce sont les autres minerais et les concentrés de métaux non classés ailleurs (- 62,9 %), les carburants diesel et biodiesel (- 31,8 %) et les pièces de matériel électronique non classées ailleurs (- 42,2 %) qui ont connu les plus fortes baisses au mois de mai.

Au cours des cinq premiers mois de 2020, les exportations internationales de marchandises du Québec en dollars constants ont diminué de 6,9 % en regard des mêmes mois de 2019.

Les effets de la pandémie de COVID-19 sur les importations internationales de marchandises du Québec se faisaient toujours sentir en mai, notamment en raison de la baisse de la demande de produits liés au transport.

Cependant, les importations internationales de marchandises du Québec, désaisonnalisées, en dollars constants, ont reculé de 4,0 % en mai 2020 par rapport au mois précédent. Il s’agit de la quatrième baisse mensuelle consécutive (- 30,4 % en avril; – 1,5 % en mars; et – 9,2 % en février). Les effets de la pandémie de COVID-19 sur les importations internationales de marchandises du Québec se faisaient toujours sentir en mai, notamment en raison de la baisse de la demande de produits liés au transport.

Les principaux produits ayant contribué à la baisse des importations en mai sont les formes primaires et produits semi-ouvrés de métaux non ferreux et de leurs alliages (- 83,4 %), les voitures automobiles et leurs châssis (- 63,2 %), le carburant d’aviation (- 99,7 %) et les pièces pour aéronefs et autre matériel aérospatial (- 20,8 %).

Parmi les principaux produits importés par le Québec, ce sont l’or, l’argent et les métaux du groupe du platine sous forme brute et leurs alliages (+ 136,9 %), les produits pharmaceutiques et médicinaux (+ 5,9 %) et le pétrole brut classique (+ 8,1 %) qui ont connu les plus fortes hausses au mois de mai.

Au cours des cinq premiers mois de 2020, les importations internationales de marchandises du Québec en dollars constants ont connu une baisse de 21,7 % par rapport à la même période de 2019.

La situation au Canada

Selon les informations publiées par Statistique Canada le 2 juillet dernier, une hausse de 0,8 % des exportations de marchandises, désaisonnalisées, en dollars constants, a été observée en mai 2020 par rapport au mois précédent (- 19,0 % en avril). Les importations canadiennes de marchandises ont, pour leur part, diminué de 6,4 % en mai par rapport au mois précédent (- 25,1 % en avril).

Au cours des cinq premiers mois de 2020, comparativement à la même période de l’année précédente, les exportations et les importations de marchandises du Canada ont reculé de 8,3 % et de 15,7 %, respectivement.

Partager.

Laisser une réponse