Les femmes entrepreneures ont plus de facilité à obtenir un prêt

0

On le constate dans les congrès, les salons de camionnage et autres événements sociaux : il y a de plus en plus de femmes à la tête de nos entreprises de transport par camion.

Bonne nouvelle pour la croissance de ces firmes, les femmes entrepreneures ont plus de succès que les hommes quand vient le temps de faire une demande de prêt commercial, indique un sondage de la Banque Scotia mené chez près de 1000 personnes d’un échantillon composé à 50-50 d’hommes et de femmes et dont les résultats ont été publiés aujourd’hui.

Les hommes soient plus nombreux (11%) à avoir fait une demande de prêt au cours des 12 derniers mois, contre 7% chez les femmes. Toutefois le taux de réussite de ces dernières est sensiblement plus élevé; elles obtiennent leur prêt dans 88% des cas alors que le taux de réussite des hommes est de 77%.

« Le visage de l’entrepreneuriat canadien se transforme, et c’est très encourageant de voir le nombre de femmes qui reçoivent un prêt pour leur entreprise. Nous voulons cependant donner à encore plus de femmes les moyens d’accéder à du capital en les aidant à approfondir leur connaissance en finances », a déclaré Gillian Riley, présidente et chef de la direction de Tangerine et cadre responsable de L’Initiative Femmes de la Banque Scotia.

Les femmes entrepreneures continuent pourtant à douter d’elles plus que les hommes. En effet, les résultats du sondage ont révélé que les femmes évaluent leurs connaissances globales en finance à un niveau plus bas que celui des hommes. Seulement 45% des femmes estiment avoir de « bonnes connaissances » ou de « très bonnes connaissances » en la matière, contre 58% des hommes.

« Les connaissances financières donnent une confiance financière, et c’est cette confiance qui permettra à de nombreuses femmes d’aller chercher le financement dont elles ont besoin », explique Alida Pellegrino, vice-présidente, Autorisation du crédit à la Banque Scotia.

Partager.

Laisser une réponse