Les fournisseurs de DCE affirment que leurs dispositifs seront prêts

John Smith

Plusieurs fournisseurs de dispositifs de consignation électronique (DCE) assurent à l’industrie canadienne du camionnage qu’ils seront en mesure de fournir des dispositifs conformes d’ici l’entrée en vigueur de la réglementation, prévue le 12 juin prochain.

Tous les transporteurs sous réglementation fédérale devront utiliser des dispositifs de consignation électronique certifiés par une tierce partie accréditée, afin de garantir que le matériel répond aux normes techniques sous-jacentes.

Bien que FPInnovations soit le premier – et jusqu’à présent – le seul organisme accrédité pour effectuer les essais requis, il n’a encore certifié aucun dispositif. C’est pourquoi l’Association canadienne du camionnage d’entreprise a demandé à Transports Canada de reporter l’application de la réglementation de six à 12 mois.

De nombreux fournisseurs ont l’intention de mettre à jour leurs produits existants grâce à des modifications à distance des logiciels.

(photo : Omnitracs)

«Les dispositifs que nous voulons rendre conformes seront à soumis à la certification par tierce partie, et nous allons fournir du matériel de formation et de préparation à l’industrie. Soyez assurés que nous allons obtenir la certification et que nous vous aiderons à être prêts d’ici l’entrée en vigueur de la réglementation», a déclaré Omnitracs récemment.

«Nous avons contribué, avec succès et en temps voulu, à la transition de plus de 600 000 chauffeurs pour qu’ils soient conformes à la réglementation américaine sur les DCE, ce qui témoigne de notre capacité à tenir nos engagements et à réussir», d’ajout Ray Greer, PDG d’Omnitracs.

«Les normes techniques mises à jour pour la réglementation canadienne ont été publiées en octobre 2020, et à ce moment, un seul organisme de certification avait été approuvé par Transports Canada. Cependant, Zonar est prêt et sera certifié d’ici la date d’entrée en vigueur du 12 juin», a pour sa part déclare Fred Fakkema, vice-président de Zonar – sécurité et conformité.

Autres préoccupations

Selon M. Fakkema, d’autres préoccupations sont tout de même à aborder.

«Nous croyons savoir que les forces de l’ordre n’ont pas été adéquatement formées à recueillir et interpréter les fiches électroniques lors d’une inspection routière, ce qui peut avoir des répercussions sur nos clients», a-t-il ajouté. «Comme nous l’avons vu aux États-Unis, cela peut entraîner une certaine confusion et des temps d’immobilisation supplémentaires lors des inspections. Nous espérons que de la formation complémentaire aura lieu avant l’entrée en vigueur de la réglementation.»

Vishal Sharma, directeur des ventes et du marketing chez Hutch Systems, en Colombie-Britannique, explique que plusieurs fournisseurs de DCE auront de la difficulté à faire certifier leur matériel pour qu’il soit conforme aux directives de Transports Canada.

De nombreuses applications disponibles aux États-Unis sont développées par de petites entreprises qui doivent équilibrer les coûts de certification avec les opportunités du marché. Les fournisseurs auto-certifient leurs propres dispositifs comme étant conformes aux normes techniques américaines.

«Nous avons déjà soumis notre candidature à FPInnovations et nous tenons beaucoup à obtenir une certification bien avant que la réglementation n’entre en vigueur», souligne-t-il.

Le président d’Isaac Instruments, Jacques DeLarochelliere, affirme que toutes les questions précédentes de son entreprise, concernant les normes techniques, ont reçu des réponses.

«Tous nos produits seront certifiés et ils le seront dans les délais prévus», a-t-il dit. «Nous sommes confiants par rapport au processus. Nous sommes satisfaits des réponses. C’est un processus sérieux. C’est bien fait.»

Il critique également les fournisseurs qui viennent à peine de commencer à poser des questions sur les exigences techniques, à quelques mois de l’entrée en vigueur de la réglementation.

«Ils cherchent à rejeter le blâme», conclut-il. «Mais le processus était là. La règle était là.»

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*