Les grands trains routiers pourront circuler les jours fériés pour encore trois ans

0

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, annonce le prolongement, pour une période de trois ans, de l’autorisation de circulation des grands trains routiers (GTR) lors des jours fériés. Ce changement entrera en vigueur à compter du 6 septembre prochain.

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la COVID-19, le gouvernement a autorisé la circulation des grands trains routiers lors des jours fériés afin de favoriser le transport routier des marchandises à travers le Québec et de simplifier les activités des entreprises qui exploitent ce type de camion.

De pair avec l’ouverture des commerces et des entrepôts sept jours par semaine, cette modification assouplira les conditions de travail des camionneuses et camionneurs tout en maintenant les éléments de sécurité spécifiques à la circulation des grands trains routiers.

«En permettant le déplacement de plus de marchandise à bord d’un seul camion, les grands trains routiers présentent plusieurs avantages sur les plans de la main-d’œuvre, des émissions de gaz à effet de serre, de la logistique et de l’amélioration du bilan routier», a déclaré M. Bonnardel. «Avec le geste proactif que nous posons aujourd’hui, votre gouvernement facilitera le déplacement des marchandises tout en maximisant l’efficacité des entreprises, ce qui contribuera à la relance économique du Québec.»

Depuis le 29 novembre 2019, la circulation des grands trains routiers est autorisée durant les mois de décembre, janvier et février ainsi que les dimanches.

Un train routier qui excède la longueur autorisée au Règlement sur les normes de charges et de dimensions applicables aux véhicules routiers et aux ensembles de véhicules routiers est autorisé à circuler à la condition que l’exploitant soit titulaire d’un permis spécial de circulation.

 

Partager.

Laisser une réponse