Les moteurs à essence et « petits » diesel toujours plus populaires

0

Selon la firme d’analystes ACT Research, les moteurs à essence gagnent en popularité dans les camions des classes 5 à 7 en Amérique du Nord, tandis que, pour les poids lourds de classe 8, la faveur de la clientèle va aux diesel de taille plus modeste – 10 litres et plus mais pas plus de 14 litres.

Du côté des poids moyens, le « taux de pénétration de l’essence, qui continue à gagner des parts de marché » est l’indicateur le plus révélateur, selon Tom Rhein, président de Rhein Associates qui a participé à l’étude d’ACT.

L’entretien plus facile des moteurs à essence qui ne requièrent pas de filtres à particules ni d’injection d’urée convaincrait plusieurs acheteurs de se détourner des moteurs diesel. C’est GM et son moteur Vortec V8 de 6 litres qui a la part du lion de ce marché.

Les acheteurs de poids lourds continuent de privilégier les moteurs diesel à allumage par compression, en raison de leur longévité qui correspond bien aux applications de longue distance.

Toutefois, la cylindrée des diesel que commandent les acheteurs est en baisse, alors que les motoristes arrivent à tirer toujours plus de couple et de chevaux de moteurs plus petits. Le X12 de 11,9 litres de Cummins en est un bon exemple mais on pourrait également penser au MX-13 de Paccar, au Volvo D13 ou Mack MP8, au Detroit DD13 de Daimler ou à l’A26 de 12,4 litres d’International.

Dans le segment des camions de classe 8, les moteurs diesel de 10 à 14 litres représentent maintenant plus de la moitié du marché (51%) contre 49% pour ceux d’une cylindrée supérieure à 14 litres.

Cette tendance à la baisse des cylindrées dans le diesel est appelée à se poursuivre, estime M. Rhein.

Partager.

Laisser une réponse