Les volumes de TransCore ont connu un déclin saisonnier au troisième trimestre mais montrent des signes de reprise à l’approche de l’automne

0

Les volumes de chargement canadiens de TransCore Link Logistics ont terminé le troisième trimestre en légère baisse, tel que prévu après la période de ralenti estivale. Le marché canadien démontre toutefois de la résilience puisque septembre a pris fin sur des volumes plus élevés qu’à son début.

Au début du mois de septembre, le rapport camion/chargement avoisinait les 2,90 mais s’est resserré à 2,68 à la fin du mois, indiquant un potentiel rééquilibrage entre la capacité et la demande à l’approche de l’automne.

Performance au troisième trimestre

Les volumes de chargement du troisième trimestre ont chuté de 29 % en comparaison avec les volumes records et historiques enregistrés au deuxième trimestre. Cette baisse n’a cependant été que de 11% comparativement à la même période en 2017.

Autres faits saillants trimestriels

  • Les volumes de chargement du troisième trimestre de 2018 ont été les deuxièmes plus élevés jamais enregistré par Loadlink pour un troisième trimestre, derrière ceux de 2017.
  • Les volumes de camions disponibles ont connu une reprise plus importante au fur et à mesure que 2018 progressait, les affichages de camions du troisième trimestre dépassant un million de camions par mois (ce qui s’est produit la dernière fois au troisième trimestre de 2016).

En comparaison avec le mois dernier, le nombre de cargaisons affichées sur Loadlink a connu une baisse de 15 %. Sur une base annuelle, les volumes étaient 22 % plus faibles qu’en septembre 2017.

Ces résultats indiquent une période d’accalmie dans les activités d’expédition au milieu d’une année record sur Loadlink. La combinaison des incertitudes planant sur l’ALENA et les catastrophes naturelles ayant touché des corridors de commerce pourraient avoir eu des répercussions négatives sur le nombre de cargaisons expédiées. Ces suppositions ne reposent cependant que sur deux facteurs parmi de multiples autres pouvant avoir eu un effet sur les activités d’expédition.

Les chargements intra-canadiens ont représenté 33 % des volumes totaux, une baisse de 7 % sur une base annuelle.

Les affichages de chargements transfrontaliers ont représenté 65 % de toutes les données soumises par les utilisateurs de Loadlink :

  • Les chargements en partance du Canada à destination des États-Unis ont diminué de 26 % sur une base annuelle, et
  • Les chargements entrant au Canada ont également diminué de 26 % sur une base annuelle.

Utilisation de l’équipement

Les affichages de matériel roulant ont chuté de 11 % en comparaison avec août 2018, mais ont augmenté de 16 % par rapport à septembre 2017. La capacité du matériel roulant a augmenté de 23 % au troisième trimestre de 2018 comparativement au deuxième.

Rapport camion/chargement

Les volumes de camions ont poursuivi leur croissance alors que les volumes de chargement étaient en baisse. Cette soudaine augmentation de capacité, jumelée à une plus faible activité d’expédition de cargaisons, a fait en sorte que le rapport camion disponible/chargement a dépassé la marque de 2. En septembre, il y avait en fait 2,68 camions pour chaque cargaison affichée sur Loadlink, comparativement à 2,55 en août. Il s’agit d’une augmentation par rapport à septembre 2017, alors que ce rapport se situait à 1,80. Le rapport camion/chargement moyen, au cours du troisième trimestre de 2018, s’est établi à 2,48.

Partager.

Laisser une réponse