L’Internet haute vitesse et le camionnage en région

0

Les entreprises de transport bénéficient de formidables avancées technologiques, tant dans les bureaux des répartiteurs que dans les cabines des camions qui sont plus connectés que jamais.

Sauf que toute cette technologie requiert une infrastructure de transmission de données d’envergure pour donner son plein potentiel et que ces infrastructures – nommément l’Internet haute vitesse – fait encore cruellement défaut dans certaines régions.

Le gouvernement du Canada laisse cependant entrevoir une lueur d’espoir, ayant annoncé hier un investissement de 85 millions de dollars dans l’entreprise canadienne Telesat afin qu’elle développe et teste des technologies novatrices en matière de constellation de satellites en orbite basse.

La constellation de Telesat vise à améliorer grandement la connectivité avec le monde entier et à accroître la couverture des services Internet haute vitesse pour les régions rurales et éloignées.

Un protocole d’entente a également été conclu avec Telesat afin de s’assurer que la constellation de satellites qui sera déployée sera en mesure d’offrir l’accès à Internet sur l’ensemble du territoire canadien.

Dans le cadre de cette entente, Telesat pourra offrir des services haute vitesse à large bande dans les communautés rurales et éloignées d’un océan à l’autre où il y a des lacunes en matière de connectivité.

L’objectif est de faire en sorte que 95% des foyers et des entreprises aient accès à des services Internet d’une vitesse d’au moins 50/10 Mb/s (mégabits par seconde) d’ici à 2026, et que 100% des foyers et entreprises y aient accès d’ici 2030.

« Les régions rurales et éloignées ont besoin de ce service pour proposer un environnement propice aux affaires », a souligné Navdeep Bains, ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Partager.

Laisser une réponse