L’obligation vaccinale semble avoir eu peu d’effet sur le camionnage transfrontalier

Moins de camions ont traversé la frontière canado-américaine au cours de la semaine suivant l’imposition par le Canada d’une obligation de vaccination, mais cette baisse était équivalente à une réduction de la circulation transfrontalière dans son ensemble.

Des données du fédéral obtenues cette semaine indiquent en effet que 97 321 camions ont passé la frontière dans la semaine du 17 au 23 janvier, ce qui représente 89,5% du volume observé la semaine précédente. Pour les véhicules autres que les camions commerciaux, le volume a été à 88,2% de ce qu’il était la semaine précédente.

(Photo : iStock)

Le Canada a mis en place son exigence de vaccination le 15 janvier pour les camionneurs transfrontaliers, bloquant l’entrée au pays des chauffeurs américains non vaccinés ou partiellement vaccinés. Les chauffeurs canadiens dans la même situation ont été admis à leur retour des États-Unis mais ont dû se soumettre à de nouvelles exigences de dépistage et de quarantaine.

Les États-Unis ont établi la même politique le 22 janvier, bloquant l’entrée sur leur territoire des chauffeurs non adéquatement vaccinés.

Le nombre total de chauffeurs de camions qui ont traversé la frontière entre le 17 et le 23 janvier a été à baisse par rapport à la même semaine en 2021 (111 360), 2020 (106 875) et 2019 (107 665).

Il convient toutefois de noter que le volume de camions à la frontière était déjà à la baisse dans la semaine du 10 au 16 janvier, celle qui a précédé l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale canadienne, avec un total de 97 321 contre 112 055 en 2021.

L’Alliance canadienne du camionnage a projeté que le Canada pourrait perdre de 12 000 à 16 000 chauffeurs de camions transfrontaliers en raison de l’obligation vaccinale, se basant sur les taux de vaccination de la population générale.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*

  • Titre trompeur qui tente de minimiser la catastrophe que cette folie cause. 10% de volume en moins, c’est loin d’être » peu d’effet » !

  • C’est complètement ridicule d oubliger ça aux chauffeurs de camions si ils décidaient de complètement arrêter le transporter quoi que se soit dans les deux côtés de la frontière vous auriez un sacré beau problème Justin Trudeau devrait s assir et réfléchir comme un homme pas comme un enfant d école