Log électronique : préparez-vous maintenant, dit l’ACC

0

TORONTO, Ont. – L’Alliance canadienne du camionnage (ACC) encourage les flottes à commencer à travailler avec les fournisseurs de dispositifs de consignation électronique (DCE) avant le 12 juin 2021, date à laquelle leur utilisation obligatoire est prévue.

Les camions exploités au Canada ne pourront utiliser que des appareils certifiés par une tierce partie pour s’assurer qu’ils sont conformes à une norme technique connexe. Bien que les organismes de certification indépendants n’aient pas encore été nommés, Transports Canada demeure publiquement engagé à respecter son échéance.

Le ministre des Transports, Marc Garneau, a déclaré que le Canada restait déterminé à obliger l’utilisation des DCE au Canada en juin 2021. (Photo: ACC)

Le matériel utilisé aux États-Unis pour répondre à la réglementation en vigueur au sud de la frontière peut être certifié par les fournisseurs eux-mêmes.

«Les transporteurs n’ont pas besoin d’attendre à la dernière minute pour se pencher sur les DCE», déclare Geoff Wood, vice-président senior, Politique, de l’ACC. «Ils peuvent commencer à travailler avec les fournisseurs dès maintenant pour activer des logiciels sur des systèmes existants ou installer du matériel, lequel pourra être mis à jour lorsque les applications logicielles seront certifiées. La formation du personnel afin de sensibiliser les expéditeurs sur les répercussions que les DCE auront sur la chaîne d’approvisionnement peut commencer dès maintenant.»

«N’ayez pas peur de demander aux fournisseurs avec lesquels vous travaillez actuellement ou avec lesquels vous souhaitez travailler où ils en sont rendus avec leur mise à jour sur la réglementation canadienne», ajoute-t-il. «Les processus de normes réglementaires et techniques de Transports Canada et du [Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé] sont ouverts à tous les fournisseurs depuis le début des discussions sur les DCE il y a plusieurs années. Il ne devrait donc y avoir aucune surprise pour les fournisseurs et, espérons-le, les réponses que vous obtiendrez indiqueront qu’ils sont à leur affaire et qu’ils peuvent travailler avec vous sur des solutions conformes pour 2021.»

Plusieurs fournisseurs diffusent des messages similaires dans un document distribué par l’ACC.

«Nous nous engageons à aider les flottes canadiennes à se conformer avant l’échéance de l’année prochaine. Cet engagement ne se limite pas à la simple fourniture d’une plate-forme DCE conforme, il s’agit également de garantir que les flottes comprennent  les effets de la réglementation sur leurs conducteurs et leurs opérations », a déclaré Glenn Williams, vice-président – Produit, pour Trimble Transportation.

«Nous sommes bien préparés pour une certification indépendante rigoureuse, car nos experts ont passé de nombreuses heures au cours des dernières années à travailler avec diverses associations de l’industrie et entités gouvernementales aux États-Unis et au Canada», a indiqué Greg Nelson, directeur commercial pour Omnitracs.

Jacques DeLarochellière, président d’Isaac, s’est engagé à ce que les solutions de son entreprise soient parmi les premières à être certifiées par un tiers.

«Nous ne négligeons aucun effort et nous nous tenons activement informés des progrès quant à la mise en application de la réglementation», a-t-il déclaré. «Nos appareils sont déjà prêts à être mis à jour lorsque le logiciel DCE sera certifié.»

Partager.

Laisser une réponse