L’université d’Auburn ouvre un laboratoire dédié aux véhicules autonomes

Avatar

L’université d’Auburn, une école qui a participé à des essais de suivi en peloton ici au Canada, a ouvert une nouvelle installation de recherche sur les véhicules autonomes – et elle sera en mesure d’exploiter une piste d’essai existante.

L’installation, équipée de plusieurs postes de travail et plateformes élévatrices, surplombe la piste d’essai ovale de 2,7 km du National Center for Asphalt Technology (NCAT).

(photo : Université d’Auburn)

«Le fait que nous ayons notre propre piste d’essai – où nous pouvons faire fonctionner des véhicules autonomes et mener des essais à proximité de cette installation – constitue, selon moi, un atout incroyablement unique», a souligné David Bevly, co-directeur du GPS and Vehicle Dynamics Laboratory (GAVLAB) du Samuel Ginn College of Engineering.

Le laboratoire a participé à des projets menés par le département de la Défense des États-Unis et la Federal Highway Administration des États-Unis, et a effectué plusieurs démonstrations.

«C’est une excellente installation pour nous en tant qu’équipe, qui nous permet également de présenter notre travail», d’ajouter M. Bevly.

«Auburn est l’un des piliers de la recherche en ingénierie des transports au pays», a pour sa part déclaré Steve Taylor, doyen associé de l’ingénierie pour la recherche. «Cette nouvelle installation constitue un développement passionnant pour Auburn, et beaucoup d’autres choses sont à venir.»

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*