Mack revient dans le marché des poids moyens

Nicolas Trépanier

Mack Trucks revient dans le segment des camions de poids moyen avec le Mack MD et investit 13 millions de dollars dans une nouvelle installation en Virginie, laquelle se consacrera uniquement à l’assemblage de la nouvelle gamme de camions.

«C’est un projet sur lequel nous travaillions depuis deux ans, et il était très difficile pour nous de ne pas en parler malgré tout l’enthousiasme qu’il engendrait», nous a confié Jonathan Randall, vice-président directeur, ventes et au marketing Amérique du Nord chez Mack.

«Notre portrait de famille est complet avec l’ajout de nos modèles des classes 6 et 7. Nous sommes maintenant en mesure de fournir une solution unique pour tous nos clients», de dire M. Randall.

Il s’agit bien d’un retour de la marque à l’iconique bouledogue dans le segment des poids moyens. M. Randall a rappelé lors d’une présentation avec la presse spécialisée que Mack a offert le modèle Freedom jusqu’en 2002, et avait aussi offert les modèles Midliner et MC dans les années 90 ainsi que le B30 dans les années 50. «Nous avons une histoire riche dans le segment des poids moyens et nous faisons un retour en force», d’assurer M. Randall.

Contrairement au Freedom, qui était fortement inspiré d’un modèle Renault, le MD est un camion 100 % américain.

Pour expliquer ce retour, Jonathan Randall a indiqué que le marché des camions de poids moyen est excellent, alors qu’il se vend constamment autour 100 000 unités par année dans cette catégorie aux États-Unis et au Canada.

Sans en être la raison principale, le fait que la livraison du dernier kilomètre soit appelée à prendre de l’ampleur dans l’avenir fait partie de l’équation. «Nous tenons bien sûr toujours compte de l’évolution des marchés, et la livraison du dernier kilomètre fait partie des phénomènes qui prendront de l’ampleur», de nous dire M. Randall.

Le Mack MD6, un modèle de classe 6, affiche un poids nominal brut (PNBV) de 25 995 livres, alors que le MD7 de classe 7 présente un PNBV de 33 000 livres.

Avec ces nouveaux modèles, Mack vise les applications comme le transport par fourgon/frigorifique, les camions à benne ainsi que les camions-citernes et spécialisés.

Offert en configuration 4×2, le Mack MD est propulsé, selon la version, par un moteur Cummins ISB 6.7 développant une puissance de 220-300 chevaux et un couple de 560-660 lb-pi. Il est jumelé à une transmission Allison 2000 ou 2500 HS ou RDS.

Interrogé à savoir si le Mack MD pourrait un jour arborer le bouledogue doré indiquant que toutes les composantes sont de Mack, M. Randall a répondu que la compagnie est toujours ouverte aux développements technologiques, mais que Mack ne fabrique pas de moteurs de poids moyen et qu’il serait très compliqué de faire homologuer un moteur Renaud ou un moteur Nissan UD.

Le nouveau poids moyen sera offert en huit longueurs d’empattement pouvant accueillir des fourgons de 10 à 26 pieds de longueur. Le BBC (distance du pare-chocs à l’arrière de la cabine) est de 103 pouces, favorisant une bonne maniabilité et un rayon de braquage court. La cabine est montée sur une suspension pneumatique.

Le châssis d’un MD6 a une épaisseur de 7 mm, alors que celui du MD7 a une épaisseur de 8 mm. Le rail de cadre est fait d’acier de 120 k psi et il est de largeur standard, soit 34 pouces.

Roy Horton, directeur de la stratégie de produit, a souligné que la cabine est pourvue de toutes les commodités appréciées par les chauffeurs, notamment un tableau de bord avec commandes ergonomiques; une colonne de direction télescopique inclinable; le verrouillage électrique des fenêtres et des portes; un régulateur de vitesse et un siège conducteur pneumatique.

Mack prend dès maintenant les commandes pour le MD, dont la production commencera en juillet.

Outre le dévoilement de son nouveau camion de classe 6/7, Mack a annoncé un investissement de 13 millions de dollars en équipements, en outillage et en améliorations locatives, pour établir sa nouvelle usine de 280 000 pieds carrés dans la vallée de Roanoke en Virginie (Roanoke Valley Operations ou RVO), où sera fabriquée la nouvelle gamme Mack MD. Le projet créera 250 nouveaux emplois. L’édifice est loué à long terme.

«Mack Trucks est très fier de faire cet investissement et d’offrir maintenant une gamme complète de véhicules commerciaux des classes 6 à 8, faisant en sorte que nous desservons maintenant presque tous les segments du marché», a déclaré Martin Weissburg, président de Mack Trucks. «Avec cet investissement, Mack est bien positionné pour le futur et nous prenons les commandes pour le nouveau camion dès aujourd’hui.»

-Ceci est une mise à jour de l’article publié initialement.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*