Mack Trucks célèbre ses 100 ans au Canada

Avatar

Mack Trucks célèbre ses 100 ans au Canada en 2021, ce qui n’est pas une mince affaire pour une entreprise – et cela correspond à 700 ans en années de bouledogue.

La présence du fabricant au pays remonte à la Première Guerre mondiale, lorsque de nombreux modèles AC ont été envoyés au Canada et utilisés pour des activités de transport lourd. Dès 1912, la succursale montréalaise de Fairbanks, Morse and Company a été le premier point de vente au pays, bien que les ventes aient été lentes à l’époque.

Les modèles AC ont fait leur apparition au Canada pendant la Première Guerre mondiale (photo : Mack Trucks)

Mack Trucks of Canada a officiellement ouvert ses portes en 1921 dans un petit bâtiment de la rue Vanauley, au centre-ville de Toronto, et vendait des modèles AB et AC. Cette année-là, l’un des principaux acheteurs fut la société Dufferin Construction, située en Ontario, qui fait toujours partie des clients de Mack.

De plus grandes installations ont suivi tout au long des années 1920, à mesure que le réseau de concessionnaires se développait. Le garage Marshalls de St-Jean de Terre-Neuve est devenu le premier distributeur en 1924, suivi d’un établissement à Montréal en 1929.

La plupart des unités vendues au cours de cette décennie ont été expédiées par rail depuis Allentown, en Pennsylvanie, bien que quelques unités à châssis démontable aient été expédiées à Toronto pour y être assemblées.

Les bureaux se sont installés à Montréal dans les années 1940 pour profiter d’un marché de la construction en plein essor, et l’expansion s’est poursuivie dans tout le pays. Et le siège national a été relocalisé à Toronto en 1958.

Mack E 1948 (photo : Mack Trucks)

La première usine de production Mack a été construite en 1964 à l’arrière d’un local de Queensway, à Toronto – avantagée par l’élimination des tarifs douaniers sur les camions et les pièces automobiles, dans le cadre du Pacte de l’auto conclu par les États-Unis et le Canada. Une usine plus grande, ouverte à peine deux ans plus tard, fabriquait le modèle Mack R.

En 1970, l’usine d’Oakville fabriquait 26 camions de toutes sortes chaque jour, sauf des camions d’incendie et des camions à cabine avancée. Ses chaînes de production ont desservi le marché canadien jusqu’à sa fermeture en 1993.

«C’est un honneur pour Mack de faire partie de l’histoire du Canada, d’avoir contribué à bâtir le pays et d’avoir répondu à ses besoins», a déclaré Jonathan Randall, vice-président directeur aux ventes et marketing de Mack Trucks en Amérique du Nord.

Pour une chronologie complète de l’histoire de Mack au Canada, visitez le https://www.macktrucks.com/about-mack/museum/mack-history/canada-history/.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*