Michelin Canada accueille favorablement le virage vert de la réglementation du transport commercial en Colombie-Britannique

0

L’emploi de pneus simples à bande large, respectueux de l’environnement, est maintenant autorisé pour transporter des charges concurrentielles de la Nouvelle-Écosse jusqu’en Colombie-Britannique

Michelin Amérique du Nord (Canada) inc. accueille d’un bon œil les changements réglementaires du ministère des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique. Ce dernier a décidé de retirer certaines mesures commerciales dissuasives liées aux pneus et de faire progresser les pratiques de mobilité durable dans l’industrie du camionnage.

La Colombie-Britannique a augmenté la limite de poids permise pour les pneus simples à bande large de de dimension 455/55R22.5, passant de 7 700 kg à 8 500 kg, conformément aux autres provinces canadiennes qui ont revu la limite de poids à la hausse. Ce changement permettra aux poids lourds équipés de pneus simples à bande large de transporter des charges équivalentes à celles des camions à pneus jumelés. Ce changement réglementaire augmentera la capacité de transport, diminuera la consommation d’essence et réduira les émissions de gaz à effet de serre.

Dans le cadre des consultations britanno-colombiennes sur le leadership en matière de climat qui se sont déroulées avant l’adoption de l’Accord de Paris, la British Columbia Trucking Association (BCTA) et Michelin Canada ont présenté des observations qui soulignaient la contribution des innovations actuelles dans le domaine du pneu à la mobilité durable. Selon les estimations, les poids lourds consacrent un réservoir d’essence sur trois à contrer la résistance au roulement des pneus. Or, les pneus simples à bande large diminuent cette résistance.

«Michelin a pour objectif d’innover, ainsi que de perfectionner et de promouvoir l’utilisation des technologies vertes favorisant la mobilité commerciale responsable, ce qui est aussi bénéfique pour la population et l’environnement», a déclaré Jeff MacLean, président de Michelin Amérique du Nord (Canada). «L’ouverture de la Colombie-Britannique aux arguments bien fondés d’intervenants compétents, comme la British Columbia Trucking Association, sur la façon de réduire l’empreinte carbone du secteur du transport commercial profite à la majorité des Canadiens.»

En Amérique du Nord, les pneus simples à bande large sont sur le marché depuis l’an 2000. La production de ces pneus requiert moins de pétrole, et ils produisent moins de déchets à la fin de leur vie utile que les pneus jumelés conventionnels. La parité des charges – autorisant les poids lourds à transporter 8 500 kg par essieu ou 9 100 kg par essieu selon la législation provinciale (plutôt que 7 700 kg), qu’ils soient équipés de pneus simples à bande large ou de pneus jumelés – a commencé à être instaurée près d’une décennie plus tard : en 2008 en Ontario et en 2009 au Québec.

En 2015, le Manitoba a revu sa réglementation et autorisé la parité des charges pour les poids lourds respectant les exigences de charge nationales sur ses autoroutes. Depuis le 1er juillet 2017, les provinces des Prairies ont adopté une réglementation permettant l’utilisation de pneus simples à bande large pour transporter des charges concurrentielles. Plus récemment, en avril 2018, le Nouveau-Brunswick a annoncé que les flottes membres de l’Atlantic Provinces Trucking Association pourraient participer au projet pilote sur la parité des charges visant les pneus simples à bande large de dernière génération de 455/55R22.5.

Partager.

Laisser une réponse