Morneau tend la main au Tremplin

0

Marc-Antoine Goyette est directeur du Centre régional ADH Le Tremplin, une maison de transition à Matane qui vient en aide à des hommes aux prises avec des problèmes de toxicomanie ou d’alcoolisme. Il n’est pas rare de voir arriver au Centre des gens qui n’ont pour seuls vêtements que ceux qu’ils portent.

M. Goyette souhaitait avoir dans ses locaux une friperie qui permettrait de mettre des vêtements, idéalement neufs, à la disposition de ses résidents. Originaire des Laurentides, il a fait appel à ses contacts dans la région. Un organisme de Saint-Jérôme, le Book humanitaire, a accepté de donner au Tremplin des vêtements à raison de quatre fois par année, soit à chaque saison.

«Mon problème, c’est qu’expédier deux palettes de vêtements de Montréal à Matane quatre fois par année, avec le peu de moyens que nous avons, c’était compliqué», explique Marc-Antoine Goyette.

Chaque jour à Matane, il voit passer des camions du Groupe Morneau.

«J’ai pris une chance. J’ai trouvé le courriel du président, André Morneau, et je lui ai écrit directement pour lui expliquer notre situation. Il a accepté de faire ces quatre livraisons annuelles pour nous tout à fait gratuitement», explique M. Goyette, visiblement ému et reconnaissant de la générosité du président du Groupe Morneau.

Le premier envoi de vêtements au Tremplin a pris la route dans un camion du Groupe Morneau. (Photo: courtoisie)

«Il m’a répondu le jour même et, le lendemain matin, une de ses employées a communiqué avec moi pour avoir les informations nécessaires. En quelques heures, c’était réglé. Je n’en revenais pas», poursuit-il. «Vous n’avez pas idée de la valeur que cela a pour nous.»

L’an passé, le Tremplin a accueilli quelque 65 personnes, et la majorité avaient besoin de vêtements.

«Je vous ai contacté, car ce serait mon moyen de dire merci à M. Morneau», nous a expliqué Marc-Antoine Goyette.

Alors voilà! Le message est passé!

Partager.

Laisser une réponse