NACFE : les tracteurs de terminal, un bon point de départ pour l’électrification

Selon le North American Council for Freight Efficiency (NACFE), les tracteurs de terminal constituent un excellent point de départ pour l’électrification des flottes.

L’organisation a publié un rapport spécial sur l’électrification des tracteurs de terminal à la suite de son programme Run on Less – Electric mené l’année dernière. Trois tracteurs de terminal – et 13 véhicules électriques au total – faisaient partie du programme.

(photo : Orange EV)

Mais les camions électriques qui ont participé représentaient quatre segments : les tracteurs de terminal, les camions fourgons, les camions de transport régional et les véhicules utilitaires légers. Chaque segment fera l’objet d’un rapport distinct dans les mois à venir, a annoncé Mike Roeth, directeur exécutif du NACFE, lors d’une conférence de presse organisée dans le cadre de la rencontre annuelle du Technology & Maintenance Council.

En fait, il a déclaré que même si le programme Run on Less – Electric est terminé, la recherche se poursuit. Au cours des dernières semaines, des chercheurs du NACFE ont visité Day & Ross au Québec pour connaître les répercussions du temps froid sur le fonctionnement de son camion fourgon Lion Électrique.

«Je ne connaissais pas grand-chose aux tracteurs de terminal», reconnaît M. Roeth à propos de ce segment souvent négligé. «J’ai appris à les apprécier grâce à ce projet.»

Les principales conclusions de l’étude Run on Less – Electric sont les suivantes : les tracteurs de terminal sont un excellent moyen pour les flottes de commencer à utiliser des camions électriques, les conducteurs aiment utiliser ces véhicules, les coûts d’entretien sont plus faibles et les répercussions environnementales sont positives. Cependant, M. Roeth a fait remarquer que les flottes ne font souvent pas un bon suivi des paramètres ou des données opérationnelles des tracteurs de terminal. Les camions de terminal électriques sont toutefois équipés d’enregistreurs de données et de systèmes télématiques.

Lors de l’événement Run on Less – Electric, M. Roeth a expliqué qu’un chauffeur de camion de terminal électrique avait déclaré qu’il aurait probablement pris sa retraite s’il n’était pas passé à un modèle électrique, car il se sent moins fatigué à la fin de ses journées au volant du nouveau camion.

«Il a essentiellement prolongé sa carrière», de dire M. Roeth.

Mais les camions de terminal électriques coûtent plus cher à l’achat. Selon M. Roeth, le retour d’investissement est plus rapide dans les cas d’utilisation intensive. Un autre conseil : installez les chargeurs près des zones de pause des chauffeurs pour vous assurer qu’ils sont branchés pendant les pauses des chauffeurs, d’ajouter M. Roeth. Puisqu’ils sont fréquemment utilisés 24 heures sur 24, il est essentiel de brancher les tracteurs de terminal pour une «recharge d’opportunité» lorsqu’ils sont garés.

Le rapport du NACFE sur les tracteurs de terminal électriques peut être téléchargé en ligne.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*