Nouvelles dates pour le Roadcheck. L’accent sera mis sur les conducteurs

0

GREENBELT, Maryland – La COVID-19 a peut-être retardé le blitz annuel d’inspection des camions Roadcheck, mais celui-ci n’a pas été complètement écarté. De nouvelles dates ont été fixées.

Le Roadcheck devrait maintenant avoir lieu du 9 au 11 septembre, selon la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA).

L’événement de 72 heures implique des contrôleurs routiers du Canada, des États-Unis et du Mexique. Ils vérifient l’état du matériel roulant par rapport aux critères de mise hors service nord-américains. Les équipes de contrôleurs inspectent généralement environ 17 camions et autobus par minute au cours de l’initiative.

Le blitz de cette année mettra un accent particulier sur les exigences du conducteur en matière de contrôle routier, dont vous pouvez voir la liste ici.

Les 10 principales infractions liées aux conducteurs constatées lors des inspections routières sont :

1. Omission d’utiliser une ceinture de sécurité lors de la conduite d’un véhicule commercial.
2. Infraction liée au rapport d’activités (générale/fourniture des documents).
3. Conduite d’un véhicule de transport de biens sans certificat médical valide.
4. Falsification d’un rapport d’activités.
5. Conduite d’un véhicule commercial sans permis de conduire commercial.
6. Dispositif de consignation électronique – Pas de rapport d’activités (un dispositif de consignation électronique est requis).
7. Le conducteur n’est pas en possession d’un certificat médical.
8. Le rapport d’activités du conducteur n’est pas à jour.
9. Le conducteur ne détient pas de fiches de rapport d’activités vierges.
10. Le conducteur ne détient pas un feuillet d’instructions relatif au dispositif de consignation
électronique.

7 014 inspections ont été réalisées au Canada lors du Roadcheck de l’année dernière; 19,9% des véhicules ont été mis hors service et 2% des conducteurs.

Partager.

Laisser une réponse