Nouvelles mesures sanitaires: manufacturier et construction évitent la fermeture complète

Le gouvernement Legault a annoncé une série de nouvelles mesures qui seront en vigueur du 9 janvier au 8 février et qui ont pour but de casser la deuxième vague de la pandémie de la Covid-19. Ces mesures comprennent un couvre-feu entre 20h et 5h et seront applicables sur l’ensemble du territoire québécois, à l’exception des territoires du Nunavik et des Terres-Cries-de-la-Baie-James. Il sera interdit à quiconque de se déplacer hors de son lieu de résidence durant ces heures, hormis dans le cas d’exceptions justifiant le déplacement, par exemple pour effectuer un travail considéré prioritaire.

Le personnel d’entreprises essentielles sera donc autorisé à circuler. « Le Premier ministre a soulevé la possibilité que le gouvernement élabore une lettre type à cet effet. L’ACQ ayant déjà apporté ce fait est d’ailleurs à regarder l’élaboration d’un canevas de document par ses services et pourra rendre celui-ci disponible auprès de ses membres », a indiqué l’Association du camionnage du Québec.

Les secteurs de la construction et manufacturier verront leurs activités réduites au minimum.

L’Association de la construction du Québec a obtenu la confirmation du gouvernement que l’industrie de la construction pourra poursuivre ses activités, toujours en respectant les mesures sanitaires prescrites par la CNESST.

«Le pire scénario pour les manufacturiers était de fermer complètement certains sous-secteurs, ce qui a été évité aujourd’hui. Les manufacturiers sont conscients de la situation actuelle de la pandémie au Québec et souhaitent tout mettre en œuvre pour protéger la santé de leurs travailleurs et de la population», a indiqué Véronique Proulx, présidente-directrice générale de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) .

La fermeture des commerces non essentiels est maintenue jusqu’au 8 février. La cueillette à la porte sera toutefois permise. Ainsi, il sera possible d’acheter un produit en ligne et de le faire livrer ou d’aller le chercher sur place, sans entrer dans le commerce, en respectant les consignes sanitaires.

« Le Premier ministre n’a cependant pas spécifié la nomenclature de ce qui est considéré comme essentiel à ce stade. Si une liste plus détaillée devait être rendue disponible nous vous en informerions immédiatement », a indiqué l’ACQ à ses membres. « M. Legault a mentionné que les commerces de détails qui peuvent rendre la cueillette disponible seront autorisés à opérer. Nous pouvons en déduire que les activités de ravitaillement nécessaires à ces activités seront autorisées. »

Dans les bureaux, le télétravail continuera à être obligatoire.

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*