Offensive de Ryder dans l’infrastructure d’électrification

Avatar

Ryder System a annoncé hier la création d’un partenariat avec les firmes ABB et In-Charge Energy afin de faciliter l’accès à une infrastructure de recharge de camions électriques pour les clients Ryder. Le porte-parole Jonathan C. Mayor a confirmé à Transport Routier que ces services seraient offerts sur les territoires québécois et canadien.

La multinationale ABB s’occupera du volet mise sur pied de l’infrastructure de recharge, comme elle l’a déjà fait dans 76 pays, pour lesquels elle a déjà fabriqué plus de 12 000 bornes de recharge rapides d’une capacité de 20 à 600kW, destinées à des véhicules légers et lourds.

De son côté, In-Charge Energy offrira des services conseils en matière d’électrification des flottes pour les entreprises de transport qui envisagent faire ce virage mais ne savent trop par quel bout commencer ou analyser les coûts et bénéfices d’une telle initiative.

« Ce partenariat permet à Ryder d’établir son leadership en matière de technologies émergentes et de véhicules électriques », a affirmé Rich Mohr, chef des technologies d’entretien de flottes chez Ryder, ajoutant que l’alliance permettrait d’autre part aux clients Ryder de bénéficier d’un meilleur accès à la planification de l’électrification de leurs activités de transport, notamment en ce qui a trait à la recharge des véhicules.

Ce n’est pas la première incursion de Ryder dans l’électrification du transport des marchandises puisqu’elle a déjà conclu des ententes d’entretien et/ou de distribution avec les fabricants de fourgons de livraison électriques Chanje et Workhorse ainsi que la firme Nikola (photo ci-dessous), qui fabrique des camions de classe 8 électriques alimentés par pile à combustible hydrogène.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*