Opération nids de poule à Montréal : machinerie à éviter pour les camions

0

Conséquente avec sa volonté de ne plus être la ville présentant le pire lien routier du Québec, la Ville de Montréal a entrepris cette semaine une opération mécanisée de colmatage afin de réparer les nids de poule apparus en raison des conditions météorologiques caractéristiques de cette période de l’année.

« Les opérations de colmatage de nids de poule doivent se faire dans des conditions météorologiques spécifiques. Il ne doit pas faire trop froid et la chaussée doit être assez sèche. Nous profiterons de chaque occasion d’ici le mois de juin pour faire les réparations nécessaires afin d’assurer la sécurité et la mobilité sur le réseau », a mentionné Sylvain Ouellet, du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Les travaux sont planifiés sur les différents axes de circulation, autant de jour que de nuit, de façon à limiter les entraves à la circulation, particulièrement au centre-ville.

Les parcours des appareils spécialisés sont déterminés en fonction de l’état des chaussées et ajustés selon les travaux réalisés annuellement de façon à optimiser leur utilisation, affirme la Ville.

Chaque année, près de 200 000 nids de poule sont colmatés. Dès 2019, deux appareils supplémentaires seront disponibles. Au total, 14 machines spécialisées de l’entrepreneur Myrroy sillonneront le réseau routier artériel des 19 arrondissements de Montréal. Ces efforts s’ajoutent aux opérations de colmatage d’urgence réalisées manuellement par les arrondissements depuis le début de l’hiver.

Partager.

Laisser une réponse