Paccar fait le plein de profits et investit dans la production de moteurs MX

0

La multinationale Paccar, qui détient les marques Kenworth et Peterbilt en Amérique du Nord, a dévoilé ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2019 aujourd’hui. Les revenus ont atteint près de 620 millions de dollars américains pendant cette période, soit 11% de plus qu’à la même période l’an dernier.

« Les horaires de production de Peterbilt et Kenworth sont pleins pour 2019. Les clients commandent des camions pour livraison au cours de la première moitié de 2020 », a déclaré Preston Feight, chef de la direction de Paccar.

Les ventes de Paccar au Canada et aux États-Unis ont crû de 20% au cours du deuxième trimestre par rapport à la même période en 2018. La firme s’attend à écouler de 300 000 à 320 000 camions au Canada et aux États-Unis pour l’ensemble de l’année 2019.

À l’échelle mondiale, les marques Kenworth, Peterbilt et DAF ont livré un total de 52 300 camions au cours du deuxième trimestre, 13% de plus que l’an dernier.

La division de pièces est elle aussi en croissance, de 6% avec des ventes de 1,03 milliard de dollars. Cela s’explique en partie par l’amélioration de son réseau de distribution mais aussi par la popularité croissante des moteurs maison de Paccar.

C’est pour répondre à cette demande que Paccar prévoit des investissements substantiels à son usine de Columbus, au Mississippi où de l’équipement et de la capacité d’usinage additionnels seront attribués aux ressources de fabrication des moteurs MX-11 et MX-13 destinés aux camions Kenworth et Peterbilt.

George West, vice-président de Paccar, a profité du dévoilement des résultats financiers du deuxième trimestre pour rappeler que la firme investira en 2019 plus de 320 millions de dollars en recherche et développement.

Ces investissements visent à améliorer encore davantage l’aérodynamique des modèles et l’intégration des groupes propulseurs, dont certains électriques fonctionnant par piles à combustible hydrogène comme le Kenworth T680 illustré ci-dessous. Les systèmes avancés d’assistance aux chauffeurs et de connectivité des camions font également partie des plans de recherche de Paccar.

Partager.

Laisser une réponse