Le pavillon du recrutement, toujours aussi populaire à Truck World

0

Pas moins d’une centaine d’entreprises de transport ont répondu à l’appel en participant au pavillon du recrutement dans le cadre de Truck World 2018.

Pénurie de main d’œuvre oblige, tous les moyens sont bons pour attirer d’éventuels futurs employés à leur kiosque : tirages de toutes sortes, distribution de matériel promotionnel, de café et même de maïs soufflé.

Transport Routier s’est entretenu avec deux transporteurs québécois qui possèdent des installations à Mississauga, et qui souhaitent recruter de nouveaux employés parmi les visiteurs du plus important salon de camionnage au Canada.

«On cherche principalement des chauffeurs longue distance pour faire des voyages aux États-Unis, parce que ça représente 85 à 90 pour cent de nos activités de transport», de dire Sylvain Racicot, superviseur sécurité et conformité chez C.A.T. «Comme à peu près tout le monde ici, on a ajusté nos taux avant le salon.»

M. Racicot ajoute que le transporteur ne s’est fixé aucun quota quant au nombre de nouvelles recrues, mais qu’il recherche principalement des chauffeurs avec au moins deux ans d’expérience. «C’est simplement parce que nous n’offrons pas de formation ici à Mississauga», précise-t-il.

C.A.T. possède présentement 100 camions propulsés au gaz naturel, et compte bien faire passer ce nombre à plusieurs centaines d’ici quelques années. «Le gaz naturel peut dissuader certains chauffeurs, à cause des moins bonnes performances du camion dans certaines conditions», reconnait M. Racicot, lui-même ancien chauffeur. «Mais pour d’autres, qui ont une conscience environnementale, le gaz naturel est plutôt un incitatif.»

Du côté du Groupe Robert, on recherche autant des caristes et des techniciens que des chauffeurs. «On a besoin d’employés pour nos entrepôts, de chauffeurs longue distance pour les États-Unis, de chauffeurs pour le transport local, inter-provinces, spécialisé, et on cherche aussi des voituriers-remorqueurs», nous a confié Martin Roy, vice-président, transport États-Unis pour le Groupe Robert, qui profite également du salon pour se familiariser avec les nouvelles technologies disponibles dans l’industrie.

Selon M. Roy, ce qui distingue le Groupe Robert en tant qu’employeur, c’est la sécurité et la prise en charge des employés. «On est disponible pour eux 24 heures sur 24, peu importe où ils se trouvent», conclut-il. «Et nos camions sont équipés des plus récents accessoires de sécurité et d’assistance à la conduite.»

Partager.

Laisser une réponse