Un projet de loi pourrait autoriser une pause durant la période de 14 heures - Transport Routier

Un projet de loi pourrait autoriser une pause durant la période de 14 heures

0

Un projet de loi proposé récemment aux États-Unis permettrait aux chauffeurs d’interrompre leur limite de 14 heures de service pendant un maximum de trois heures consécutives pour prendre une pause – pourvu qu’ils ne soient pas en service durant cette pause.

«Je suis fier de présenter le REST Act et donner aux camionneurs américains les options dont ils ont besoin pour travailler en toute sécurité en vertu de la réglementation fédérale rigide d’aujourd’hui», a déclaré Brian Babin, un membre du U.S. House Transportation and Infrastructure Committee. «Ce projet de loi constitue une étape importante dans l’amélioration de la sécurité routière.»

Selon la Federal Motor Carrier Safety Administration, ceux qui circulent aux États-Unis ne peuvent pas conduire au-delà de la 14e heure consécutive après être entrés en service, suivant 10 heures consécutives de repos.

Tel que rapporté par le magazine Heavy Duty Trucking, M. Babin affirme que la législation moderniserait de manière efficace la règlementation sur les heures de service.

Le REST Act prévoit une période de repos unique qui ne serait pas comptabilisée dans le calcul des 14 heures de service autorisées du chauffeur, et qui ne prolongerait pas non plus le temps total de conduite admissible.

Les chauffeurs devraient quand même totaliser 10 heures consécutives de repos avant de commencer leur prochain quart de travail.

Partager.

Laisser une réponse