Québec : le 3è lien et le pont de l’Île-d’Orléans arrimés dans une même stratégie

Avatar

Le ministre des Transports du Québec François Bonnardel annonce une réorganisation de l’approche entourant l’établissement d’un troisième lien entre Québec et Lévis et la reconstruction du pont de l’Île-d’Orléans.

Dorénavant, les deux projets seront traités conjointement par un seul et même directeur de Bureau de projet, M. Frédéric Pellerin, dont le mandat sera de coordonner les deux chantiers afin d’en optimiser la réalisation et d’en atténuer les impacts négatifs sur les utilisateurs du réseau routier de la région de la vieille capitale.

Selon le communiqué émis par le ministère des Transports du Québec : « La gestion de ces deux projets majeurs au sein du même bureau de projet assurera une cohérence et un arrimage pour leur réalisation. »

Titulaire d’un baccalauréat en génie géologique et d’une maîtrise interuniversitaire en sciences de la terre, M. Pellerin travaille au ministère des Transports depuis 2000 et a occupé différentes fonctions de gestion depuis 2010. Il était jusqu’ici directeur général pour la région Chaudière-Appalaches.

Des contrats seront octroyés à des firmes d’ingénierie par le biais d’appels d’offres afin qu’elles accompagnent et soutiennent l’équipe du Bureau de projet qui, incidemment est appelée à s’agrandir puisque le MTQ annonce du même souffle que « des ressources supplémentaires seront embauchées au Bureau de projet » afin de lui permettre d’accélérer la réalisation de son mandat.

Le ministre Bonnardel s’est en effet dit confiant que ces ajustements « permettront de raccourcir les délais liés à l’implantation d’un troisième lien routier, tout en assurant une démarche sérieuse qui s’inscrira en cohérence avec le projet de reconstruction du pont de l’Île-d’Orléans. »

Selon les données disponibles avant la récente portée au pouvoir de la CAQ, les travaux de construction ne devaient pas débuter avant 2026. Une accélération du processus, si elle se matérialise, ne pourrait que réjouir les entreprises de camionnage qui font la navette entre les rives nord et sud du Saint-Laurent à la hauteur de Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*