Réduire les temps d’attente… en sachant à quoi s’attendre

0

L’entreprise californienne KeepTruckin vient de lancer une plateforme qui favorise le partage d’information entre transporteurs quant à l’expérience vécue chez différents expéditeurs et destinataires de marchandise.

Les données cumulées et mises en réseau provenant de 55 000 transporteurs qui gèrent plus de 250 000 camions permettent d’établir des profils de clients pouvant aider les répartiteurs et gestionnaires de flottes à prendre les meilleures décisions lorsque vient le temps de servir une entreprise en particulier. Ou même de choisir d’accepter un client ou pas.

Le système s’appelle Facility Insights et, selon KeepTruckin, permet de savoir combien de temps, en moyenne, un chauffeur passe chez un client. Cela permet d’optimiser les revenus en évitant de perdre du temps chez les clients reconnus pour les délais qui n’en finissent plus mais aussi de mieux gérer les heures de service lors de la confection des horaires de travail.

L’entreprise fait également valoir qu’un chauffeur frustré par des temps d’attente inattendus a plus tendance à vouloir « compenser » le temps perdu par des comportements à risque au volant. Selon KeepTruckin, même une période d’attente de 15 minutes jugée inutile fait augmenter les risques de collisions de plus de 6%.

Autre avantage, disent les promoteurs de ce système : la transparence accrue permet souvent d’améliorer les relations entre transporteurs et expéditeurs puisque chacun connaît mieux la réalité à laquelle l’autre doit faire face et les deux parties peuvent mutuellement partager des conseils sur les manières d’accélérer les temps de transit.

Les retards indus causent des pertes de productivité évaluées à plus de 3 milliards $ par an, aux États-Unis seulement.

Partager.

Laisser une réponse