Réseau routier : Bitume Québec offre son aide au MTQ

0

L’association Bitume Québec craint que le printemps 2020 soit une saison particulièrement propices aux nids-de-poule et autres formes de dégradation des chaussées.

En conférence de presse vendredi dernier à Montréal, elle a offert son aide au ministre des Transports François Bonnardel, disant avoir constaté que ce dernier semble en avoir « plein les bras ».

Selon les professionnels du pavage et de l’asphalte, l’accélération des changements climatiques va contribuer à obscurcir encore plus l’horizon de l’écosystème routier québécois au printemps prochain.

Bitume Québec et son président Martin Pelletier (au centre sur la photo) estiment que l’impact de ces changements climatiques va se faire sensiblement ressentir sur nos routes en raison de l’augmentation de la température, des pluies inhabituelles, des périodes de gel et de dégel à répétition, ainsi que de la diminution du couvert de neige qui, conformément aux analyses des scientifiques, sont susceptibles d’engendrer des cascades d’événements sur le système routier et les écosystèmes environnants.

Bitume Québec croit que, malgré les efforts consentis, les investissements d’entretien du réseau routier demeurent insuffisants. « À défaut d’injecter de l’argent neuf, un réaménagement des priorités d’investissements prévus au Plan québécois des infrastructures 2019-2029 pourrait peut-être permettre de dégager la marge de manœuvre nécessaire » a déclaré M. Pelletier.

À court terme, Bitume Québec réitère la nécessité de lancer les appels d’offres en novembre et décembre pour permettre aux entreprises du secteur de faire les investissements nécessaires et de s’assurer d’une disponibilité de main-d’œuvre. Ce simple changement de pratique pourrait se traduire par la réalisation de 20% à 25% plus de chantiers, ajoute l’association.

« L’heure n’est pas à l’autoflagellation, mais, à l’action » a conclu M. Pelletier, rappelant que Bitume Québec était aux côtés du ministre pour faire partie de la solution, non pas du problème.

Partager.

Laisser une réponse