Respect du corridor de sécurité des services d’urgence

0

Le CAA mène une campagne de sensibilisation au respect du corridor de sécurité, destiné à protéger les équipes de services d’urgence devant intervenir en bordure de route en leur fournissant un espace dégagé. Il peut s’agir de dépanneuses, de services policiers, ambulanciers ou encore de patrouilleurs du ministère des Transports.

Selon Jeff Walker, gestionnaire stratégique principal du CAA, le manque de vigilance des usagers de la route compte parmi les principaux facteurs qui, chaque jour, compromettent la sécurité des intervenants d’urgence. « Tout le monde devrait ralentir et changer de voie en voyant une dépanneuse sur l’accotement, qu’il y ait une loi en vigueur ou pas », déclare-t-il.

Chaque année au Canada, environ 24 millions de camionneurs et automobilistes et 15 000 opérateurs de dépanneuses se partagent la route, si bien qu’on dénombre des milliers de quasi-collisions impliquant des véhicules d’assistance routière.

Par ailleurs, en Amérique du Nord, près d’une centaine de conducteurs de dépanneuse sont tués annuellement par des véhicules arrivant en sens inverse alors qu’ils aidaient des automobilistes coincés sur la route.

La plupart des provinces et territoires disposent de lois obligeant les usagers de la route à ralentir et à changer de voie pour assurer la sécurité des intervenants d’urgence en bordure de route, mais celles-ci sont rarement respectées, selon le CAA.

Partager.

Laisser une réponse