Salon de l’emploi pour la relève en mécanique de véhicules lourds

0

Le 21 février dernier, Transport Routier était de passage au Centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie (PGL), qui tenait son traditionnel Salon de l’emploi destiné à ses élèves.

Environ 700 élèves fréquentent le Centre de formation PGL annuellement, dont près de 40 pour cent en mécanique de véhicules lourds ou d’engins de chantier. Mais ce n’est pas suffisant, car les besoins de l’industrie ne cessent d’augmenter. «Le taux de placement est de 125 pour cent», nous a confié à la blague Jean Durand, enseignant au Centre PGL et formateur, service aux entreprises de la Commission scolaire des Trois-Lacs.

M. Durand participe à l’organisation de cet événement depuis plus de 15 ans, alors qu’il se déroulait en même temps que la journée Portes ouvertes. Aujourd’hui, les deux activités sont tenues des journées distinctes. «C’est important d’inciter les jeunes à choisir la mécanique de véhicules lourds, étant donné les besoins de main-d’œuvre dans ce secteur. Cette année, à titre incitatif, la Commission des partenaires du marché du travail offre 42 bourses de 1 700$ chacune aux élèves qui décideront d’embrasser la formation.»

Certaines des entreprises présentes au Salon sont également de très bons collaborateurs et comprennent l’importance de s’impliquer dans la formation des futurs mécaniciens. Elles font des dons de composantes usagées au Centre de formation, comme des moteurs, des différentiels et des transmissions, afin d’aider les élèves dans leur apprentissage.

Les entreprises qui recrutent peuvent afficher elles-mêmes les postes disponibles sur le site Web du Centre, ou à l’ancienne sur un tableau d’affichage, devant lequel tous les élèves sont susceptibles de passer. Lors de notre visite, les offres d’emploi débordaient littéralement du tableau.

Cette année, le Salon du Centre de formation Paul-Gérin-Lajoie a établi un record en termes d’entreprises présentes : près de 70, dont 40 seulement pour du recrutement en mécanique. Parmi celles-ci il y avait notamment des flottes, des concessionnaires, des fabricants bien connus et des entreprises de location. «Nous avons dû en refuser», explique M. Durand, ce qui illustre à merveille la pénurie de main d’œuvre qualifiée qui sévit dans l’industrie.

«C’est un bel évènement», nous a déclaré Valérie Dubuc, conseillère en ressources humaines chez Transport Sylvester & Forget. «C’est du concret. Ça nous donne une bonne visibilité et ça permet aux élèves de savoir ce qui les attend après le cours. Parce que la réalité ne correspond pas toujours avec ce qu’on a lu avant l’inscription.» Elle ajoute que le transporteur en est à sa deuxième présence au Salon de l’emploi du Centre PGL, et qu’il participe également à plusieurs foires aux emplois pour recruter des chauffeurs.

Le Centre Paul-Gérin-Lajoie est actuellement en recrutement pour son prochain groupe de mécanique de véhicules lourds routiers. Pour plus d’informations, vous pouvez appeler au 514-477-7020, poste 5325.

Partager.

Laisser une réponse