Suivi en peloton : des camions automatisés s’apprêtent à traverser une autoroute en Alberta

Avatar

Des semi-remorques équipées de technologies de l’intelligence artificielle rouleront bientôt sur l’autoroute Queen Elizabeth II en Alberta, dans le cadre d’un projet d’essai financé par le gouvernement du Canada.

Une technologie d’assistance à la conduite permettra aux véhicules de se suivre de près en formation de peloton, réduisant la traînée et améliorant le rendement énergétique. Des capteurs, des radars et des caméras transmettront des informations aux camions pour prendre en charge les systèmes de sécurité et de freinage actif.

(photo : Pronto)

Le projet consiste notamment à tester la technologie de suivi en peloton afin de s’assurer qu’elle est sécuritaire pour les occupants des véhicules et pour tous les usagers de la route.

«L’innovation dans l’industrie du transport commercial est stimulée par la technologie. Ce programme est essentiel à la croissance économique et à la compétitivité, et il permet d’améliorer la sécurité et l’efficacité dans toute la chaîne d’approvisionnement», a déclare Chris Nash, président de l’Alberta Motor Transport Association (AMTA).

«Le camionnage commercial est essentiel à l’économie de l’Alberta et nous sommes fiers de mettre à l’essai de nouvelles façons d’acheminer nos marchandises. En soutenant des projets novateurs comme le suivi en peloton de camions, nous serons en mesure de mieux comprendre la sécurité et la fiabilité des technologies émergentes ainsi que leur avenir potentiel sur nos autoroutes», a pour sa part déclaré Ric McIver, ministre des Transports de l’Alberta.

Le ministère des Transports de l’Alberta a examiné le projet proposé et appuiera son déploiement sécuritaire sur le principal corridor de transport entre Edmonton et Calgary.

L’AMTA dirige le projet qui s’appelle officiellement Cooperative Truck Platooning System (CTPS). Le projet est financé par Transports Canada et implique divers partenaires, y compris Bison Transport, Pronto, l’Université de l’Alberta, Solaris Fatigue Management et Tantus. Le CTPS a débuté le 1er mars et se poursuivra jusqu’en juin 2022.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*