Surenchère fédérale-provinciale de subventions aux camions verts

0

Les élus de Québec et d’Ottawa semblent déterminés à appuyer le transport par camion dans ses efforts de réduction de consommation de carburants fossiles et de son empreinte carbone.

Alors que le programme québécois Écocamionnage parrainé par le ministère des Transports du Québec est plus populaire que jamais et élargit la gamme de produits écoénergétiques admissibles à une aide financière, y compris pour les camions électriques Lion fabriqués au Québec, voilà que le ministère québécois de l’Économie et de l’Innovation annonce aujourd’hui un appel de projets visant les entreprises québécoises de l’industrie du transport terrestre et de la mobilité durable ayant des projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) associées au secteur de l’électrification des transports.

L’appel de projets, doté d’une enveloppe de 10 millions de dollars provenant du Fonds vert, sera administré par le ministère de l’Économie et de l’Innovation. Il permettra de soutenir des projets dont les dépenses admissibles totaliseront entre 400 000 et 4 millions de dollars. Une aide financière maximale d’un montant équivalant à 50% des dépenses admissibles sera accordée aux propositions retenues.

Ce deuxième appel de projets d’une série de trois cible l’acquisition, l’implantation et la commercialisation d’équipements, de procédés et de technologies propres dans le secteur de l’électrification des transports. Les grandes entreprises et les PME québécoises actives dans ce secteur sont invitées à soumettre leurs propositions avant le 3 septembre 2019. Plus de détails sur l’admissibilité au programme en cliquant ici.

« L’écosystème québécois de l’industrie du transport durable regroupe des acteurs dynamiques et créatifs, dotés d’une excellente capacité d’innovation. Je suis donc fier de soutenir leurs initiatives ingénieuses et avant-gardistes qui contribueront à démontrer le caractère compétitif et l’attitude pragmatique des entreprises québécoises », a déclaré Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

Québec et Ottawa aident les transporteurs à réduire leur empreinte carbone.

Ottawa subventionne aussi

Si le plus récent programme québécois semble cibler les initiatives liées à l’électrification, le fédéral ratisse plus large avec le Programme d’évaluation écoénergétique des flottes de transport des marchandises, sous la gouverne de Ressources naturelles Canada.

Celui-ci permet aux flottes de bénéficier d’une aide financière allant jusqu’à 50% pour faire faire une évaluation professionnelle du rendement énergétique de leurs véhicules.

Une fois les possibilités d’optimisation identifiées, les transporteurs peuvent aussi bénéficier d’une aide financière d’Ottawa (jusqu’à 50%) pour l’achat et la mise en place de dispositifs ou appareils permettant d’abaisser leur consommation de carburant et leur empreinte carbone.

Selon les données rendues disponibles par Ressources naturelles Canada, 10 entreprises de camionnage au Canada ont bénéficié du programme d’évaluation de leur efficacité énergétique en 2018/2019, dont au moins deux du Québec, soit Papineau International (membre de TFI International) de St-Jérôme et Transport Matte, de Donnacona.

Partager.

Laisser une réponse