TFI affiche un troisième trimestre solide et met fin à l’accord pour acquérir APPS Transport

0

TFI International semble s’être débarrassé des répercussions de la pandémie de COVID-19, en affichant un troisième trimestre solide et en rétablissant ses effectifs.

TFI a déclaré un bénéfice net de 110,7 M$, en hausse de 34 % comparativement à 82,6 M$ au troisième trimestre de 2019. Les revenus totaux ont augmenté de 7 % dans le secteur de la logistique, en raison des acquisitions d’entreprises et du commerce électronique, et de 1 % dans le secteur de la livraison de colis et courrier, et ont diminué de 6 % dans le secteur du transport de lots complets comparativement à l’exercice précédent.

TFI a acquis quatre entreprises durant le troisième trimestre et deux entreprises après le troisième trimestre. De plus, TFI a signé un accord pour acquérir DLS Worldwide, dont la transaction est prévue se conclure au cours du quatrième trimestre, et a mis fin à l’accord annoncé précédemment pour acquérir APPS Transport.

«Nous avons tenté d’acquérir APPS mais finalement, certaines conditions de clôture n’ont pas été remplies et nous avons dû dire que nous allions chercher autre chose», a déclaré Alain Bédard, président du conseil, président et chef de la direction de TFI, lors d’une conférence téléphonique pour discuter des résultats.

M. Bedard a également fait allusion aux difficultés croissantes de réaliser des acquisitions canadiennes importantes, en raison de l’examen du Bureau de la concurrence.

«Notre avenir en ce qui concerne les transactions importantes – nous l’avons dit à plusieurs reprises – sera au sud de la frontière», de poursuivre M. Bedard. «Cela ne peut pas être au Canada. Nous sommes une entreprise tellement dominante au Canada. Pour toute entreprise ayant un chiffre d’affaires de plus de 90 millions de dollars, nous devons nous asseoir avec le Bureau de la concurrence à Ottawa. C’est un processus long, très long et qui coûte très cher en avocats et autres choses du genre.»

APPS, qui n’a émis aucun commentaire, devait apporter environ 100 millions de dollars de recettes annuelles à TFI. Un porte-parole de TFI International a déclaré qu’il n’y aurait pas d’autres commentaires de la société sur le sujet.

TFI International dépense environ 200 millions de dollars par an en acquisitions, et a dépensé environ 115 millions de dollars jusqu’à présent cette année, en se concentrant sur des acquisitions de moindre envergure.

Annulation de certaines mesures de réduction des coûts

TFI a annulé certaines mesures de réduction des coûts mises en œuvre au début de la pandémie de COVID-19 qui avaient touché toutes les sociétés d’exploitation et l’ensemble de son effectif. Au troisième trimestre, TFI a rétabli la semaine complète de travail de cinq jours pour 486 employés et réembauché à temps plein 176 employés qui avaient été mis à pied temporairement.

Partager.

Laisser une réponse