TFI International ramène ses employés

0

MONTRÉAL – TFI International a rétabli la semaine de travail complète de cinq jours pour 594 employés et réembauché 793 personnes qui avaient été mises à pied, alors que l’industrie du camionnage se remet de la fragilité économique engendrée par la pandémie de la COVID-19.

La société a également rétabli la plupart des dépenses en immobilisations, lesquelles avaient été suspendues lorsque la pandémie a éclaté.

La société a fait ces annonces lors du dévoilement de ses résultats du deuxième trimestre. TFI International a réalisé un bénéfice net de 69,7 M$, comparativement à 87,7 M$ au deuxième trimestre de 2019.  Le total des revenus de 1,11 G$ est en baisse de 17 % par rapport au trimestre correspondant de 2019.

«Les fusions et acquisitions ont été le moteur de TFI», a rappelé Alain Bédard. «C’est dans notre sang. C’est ce que nous faisons…

Le PDG de la société, Alain Bédard, a déclaré que les conditions se sont améliorées plus tard au cours du trimestre. Cependant, il y a eu une évolution de la demande. Son segment de livraison de colis et courrier, par exemple, a vu la demande interentreprises diminuer, tandis que la demande d’entreprise à consommateur axée sur le commerce électronique a augmenté.

C’est une tendance qui peut devenir permanente, a noté M. Bédard, «en raison du passage au commerce électronique et de la fermeture des magasins qui pourraient ne pas rouvrir».

Les divisions Loomis et Canpar de la société ont pu capitaliser sur une demande B2C accrue, a indiqué M. Bédard.

TFI International a réalisé trois petites acquisitions au deuxième trimestre et est prêt à profiter des occasions d’achat.

«Les fusions et acquisitions ont été le moteur de TFI», a rappelé Alain Bédard. «C’est dans notre sang. C’est ce que nous faisons… Sur la base de ce que nous voyons aujourd’hui, sur la base de la confiance dans la solidité de notre équipe, je pense que quelque chose d’important peut devenir réalité l’année prochaine. Peut-être même avant.”

La société prévoit de développer son activité de camionnage spécialisé aux États-Unis. Pour l’avenir, Bédard a déclaré qu’il se sentait «très confiant» quant aux résultats de 2021, lesquels bénéficieront des mesures de réduction des coûts et de rationalisation prises cette année.

Partager.

Laisser une réponse