Transports Canada appuie des projets visant à préparer le Canada à l’arrivée des véhicules connectés

0

L’Université de l’Alberta reçoit du financement pour la recherche sur les véhicules connectés et automatisés

Les véhicules connectés et automatisés entraîneront une importante transformation de notre réseau de transport, de nos collectivités et de notre économie. Ils peuvent améliorer la sécurité routière, réduire la congestion, accroître la mobilité, protéger l’environnement et engendrer de nouvelles possibilités économiques pour les Canadiens de la classe moyenne.

Le gouvernement du Canada appuie toute innovation qui aidera à créer le réseau de transport canadien de demain. C’est pourquoi Transports Canada offre 2,9 millions de dollars en financement dans le cadre du Programme de promotion de la connectivité et l’automatisation du système de transport afin d’aider les compétences canadiennes à se préparer à l’arrivée des véhicules connectés et automatisés.

En particulier, le financement offert par Transports Canada appuiera des recherches, des études et des démonstrations technologiques partout au Canada. Les résultats permettront d’aborder les enjeux techniques, stratégiques et réglementaires liés aux véhicules connectés et automatisés. Les constatations seront largement diffusées pour encourager d’autres innovations à l’échelle du pays.

Pour appuyer ce programme, Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, au nom de Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé la semaine dernière l’octroi de 500 000 $ en financement à l’Université de l’Alberta pour son projet de mise à l’essai de la confidentialité améliorée des communications des véhicules connectés.

«Ces recherches permettront à nos collectivités de mieux se préparer à l’arrivée de la technologie des véhicules connectés et automatisés et, en fin de compte, nous offriront de nombreuses possibilités pour rendre nos routes plus sécuritaires, réduire la congestion et stimuler notre économie locale», a déclaré M. Sohi.

Partager.

Laisser une réponse