Transports Canada songe à rendre obligatoires les systèmes d’aide à la conduite

0

Transports Canada consulte l’industrie du camionnage sur l’utilisation des systèmes avancés d’aide à la conduite et pour déterminer si de tels systèmes de sécurité devraient être obligatoires sur les nouveaux camions lourds.

L’Alliance canadienne du camionnage (ACC) a fait part de ses commentaires après avoir discuté avec des transporteurs, des fournisseurs et la Truck and Engine Manufacturers Association (EMA).

«L’ACC estime que les systèmes d’aide à la conduite disponibles pour les camions poids lourds (classe 8), combinés à une formation appropriée, pourraient être un important facteur de maintien et d’amélioration des performances de sécurité», a déclaré Geoff Wood, vice-président principal des politiques pour l’ACC.

L’ACC affirme que de nombreux intervenants doivent présenter leur avis, et que toute réglementation doit tenir compte des défis canadiens en matière de saisonnalité.

«Une fois que tous ces groupes seront à la table, nous pourrons examiner collectivement les données sur les accidents et évaluer les technologies qui seront probablement rendues obligatoires aux États-Unis, où sont fabriqués la plupart des remorques et des camions lourds, et déterminer si ces technologies conviennent au secteur autoroutier et aux segments spécialisés du Canada», a déclaré M. Wood.

«En extrayant le plus grand nombre possible de données des systèmes, nous aurons les informations nécessaires pour tenir compte de l’expérience unique que représente le camionnage au Canada, où les masses totales en charge sont plus élevées et les différences saisonnières et climatiques plus marquées.»

L’ACC encourage également le gouvernement à mettre en place des mesures incitatives pour les flottes qui achètent et installent des systèmes avancés d’aide à la conduite, en échange de données partagées avec les organismes de réglementation.

Partager.

Laisser une réponse