Trevor Milton, fondateur de Nikola Motor, inculpé pour fraude

Trevor Milton, fondateur de Nikola Motor, le milliardaire qui avait promis de construire des camions électriques à pile à combustible, fait maintenant face à trois chefs d’accusation de fraude pour avoir trompé les investisseurs sur les technologies et les perspectives de ventes de l’entreprise.

Le bureau de la procureure des États-Unis pour le district sud de New York allègue qu’il a répandu des faussetés sur « presque tous les aspects de l’entreprise » par le biais des médias sociaux et d’autres plateformes, causant un préjudice particulier aux petits investisseurs.

Trevor Milton (Photo d’archive : Nikola)


Parmi les allégations, Milton a déclaré qu’un prototype de camion Nikola One pouvait être conduit, a déclaré Audrey Strauss, procureure des États-Unis pour le district sud de New York, lors d’une conférence de presse.

« Ce qui s’est rapproché le plus de la conduite, c’est lorsque les ingénieurs de Nikola l’ont emmené en haut d’une colline et l’ont fait rouler pour pouvoir le filmer pour une publicité », a-t-elle indiqué, précisant qu’il n’avait ni moteur ni système de contrôle. Même le système d’info-divertissement était en fait un prototype de tablette , a-t-elle ajouté.

Trevor Milton a déclaré que la société développait la technologie pour un pick-up Badger, alors qu’il ne s’agissait de rien de plus qu’un Ford F-150 arborant la marque Nikola, a ajouté Mme Strauss. Elle a également fait référence à d’autres allégations mensongères selon lesquelles Nikola développait des technologies et des pièces, alors que celles-ci provenaient en réalité de fournisseurs extérieurs, et laissant croire que la société produisait de l’hydrogène alors que ce n’était pas le cas.

Les « milliards de dollars » promis en commandes de camions Nikola étaient également des réserves qui pouvaient être annulées à tout moment.

« Les accusations portées aujourd’hui contre M. Milton sonnent l’heure de vérité ». Maintenant, M. Milton devra répondre de ses gestes devant un tribunal », d’avertir la procureure.

Trevor Milton a été placé en détention jeudi matin.

Le Nikola One n’a jamais fonctionné, selon Audrey Strauss, procureure des États-Unis pour le district sud de New York. (Photo d’archives)


Les prétentions de Trevor Milton

Selon les procureurs, Trevor Milton a exploité la structure de Nikola en tant que société d’acquisition à à vocation spécifique pour faire des déclarations qui n’auraient pas été autorisées par les dirigeants d’une société cotée en bourse traditionnelle. Il s’est ouvertement vanté du fait que cela lui donnait la possibilité de s’adresser directement au marché.

M. Milton a démissionné de son poste de président de Nikola en septembre 2020, quelques semaines seulement après la publication d’un rapport rédigé par la firme Hindenburg et intitulé  Nikola: How to parlay an ocean of lies into a partnership with the largest auto OEM in America, rapport qui accusait le fondateur de l’entreprise de fausses déclarations pour conclure un accord avec General Motors.

General Motors a pris une participation de 11 % dans Nikola en septembre 2020 et a signé un partenariat stratégique pour concevoir et construire le pick-up Nikola Badger. Peu après la signature d’un protocole d’accord connexe, GM et Nikola ont annoncé que les systèmes de piles à combustible GM Hydrotec seraient utilisés dans les camions Nikola de classe 7 et 8, même si Nikola avait précédemment déclaré qu’elle développait ses systèmes de carburant en interne.

Un partenariat visant à construire des camions à ordures électriques à batterie avec Republic Services a pris fin quelques semaines plus tôt, les deux sociétés ayant annoncé que le développement des nouvelles technologies et des nouveaux concepts prendrait plus de temps que prévu et entraînerait des « coûts inattendus ». Une commande de 2 500 unités a été annulée.

Ryder System et Nikola ont également mis fin à un accord qui aurait permis à Ryder d’offrir un soutien exclusif aux tracteurs routiers électriques à hydrogène de Nikola.

Le Nikola Tre. (Photo : Nikola )

Nikola continue avec le Nikola Tre

Au cours des mois qui ont suivi le départ de Trevor Milton, les dirigeants de Nikola ont déclaré qu’ils restaient sur la bonne voie pour atteindre certains objectifs, notamment la production expérimentale du camion électrique à batterie Nikola Tre à Ulm, en Allemagne, et à Coolidge, en Arizona. L’entreprise a également annoncé qu’elle prévoyait de construire une station de ravitaillement en hydrogène.

Le nouveau manufacturier aurait construit cinq prototypes de camions à cabine avancée Tre à batterie, dont deux sont en essais sur piste dans le nord des États-Unis, deux autres sont sur une piste d’essai en Arizona et un est testé en Allemagne.

Les actions personnelles de Trevor Milton dans Nikola ont déjà été évaluées à 8,5 milliards de dollars américains, alors que la valeur de l’entreprise dépassait les 31 milliards de dollars, surpassant même celle de Ford Motor Co. Lorsqu’il a démissionné en septembre 2020, la valeur des actions dans Nikola a plongé.

« La société a perdu environ 40 % de sa valeur et les investisseurs individuels ont été floués de centaines de milliers de dollars », explique Philip Bartlett, inspecteur en charge de la division de New York du U.S. Postal Inspection Service.

M. Bartlett a conseillé aux investisseurs de vérifier les affirmations et de se méfier des agents d’investissement « du dimanche ».

« Si cela ne vous semble pas correct, il s’agit probablement d’une escroquerie », a-t-il dit.

Cette affaire démontre que les dirigeants d’entreprise ne peuvent pas dire tout ce qu’ils veulent, a souligné Gurbir Grewal, directeur de l’application de la Securities and Exchange Commission, ajoutant que Trevor Milton a récolté des dizaines de millions de dollars d’avantages personnels grâce à ses déclarations.

Lorsqu’un journaliste a demandé si le fondateur de Tesla, Elon Musk, pourrait également être tenu responsable d’affirmations qui se révéleraient fausses, M. Grewal a répondu : « Nous le tiendrons responsable de toute fausse déclaration importante. »

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*