Trudeau visite l’équipe Lion à St-Jérôme

0

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a tenu hier à démontrer son intérêt à l’égard de l’électrification des transports, en visitant l’usine de La Compagnie Électrique Lion, à Saint-Jérôme au nord de Montréal.

L’événement a été qualifié de « visite de courtoisie » par l’entreprise qui fabrique des bus scolaires ainsi que des camions de classe 8 100% électriques et 100% québécois. M. Trudeau y a rencontré les employés ainsi que les membres de la haute direction, dont le président Marc Bédard dont nous avons récemment publié un portrait biographique dans le cadre de la série Pionniers du changement. On le reconnaît ci-dessous, en compagnie du premier ministre devant un châssis de camion Lion.

Il est à noter que le gouvernement du Canada a investi 50 000 $ dans l’entreprise Lion en 2018, afin d’appuyer ses activités de recherche et développement. Selon M. Trudeau, ce genre de collaboration s’inscrit dans une série de mesures visant à « atteindre des objectifs ambitieux qui permettent de réduire nos émissions, créer de bons emplois et avancer plus rapidement vers un avenir plus propre. »

Lors d’une brève allocution devant ses hôtes, le premier ministre a souligné l’expertise dont bénéficient le Canada et le Québec en matière de véhicules électriques, qu’il a qualifiée « d’économie de l’avenir ».

Selon nos informations, de nouvelles mesures incitatives à l’achat de camions électriques – des crédits d’impôt à titre d’exemple, n’auraient pas fait l’objet de discussions lors de cette rencontre avec l’équipe Lion.

L’occasion aurait pourtant été belle puisque, deux jours plus tôt, le gouvernement du Canada par le biais du cabinet du premier ministre, annonçait que certains camions électriques hors route – destinés à l’industrie minière notamment – bénéficieraient dorénavant d’une déduction fiscale de 100%.

L’Association minière du Canada a réagi le jour même, se disant ravie de cette annonce qu’elle a qualifiée « d’électrisante » pour ses membres.

Le tour des transporteurs de marchandise sur routes pavées viendra-t-il? Transport Routier est présentement à établir des contacts avec le bureau de M. Trudeau afin de déterminer quand les acheteurs de camions routiers pourront eux aussi profiter de tels avantages fiscaux.

Partager.

Laisser une réponse