Un camionneur apparemment drogué sème l’émoi et blesse un citoyen à Québec

0

Le service de police de Québec (SPVQ) a procédé hier à l’arrestation d’un chauffeur de camion qui a causé un accident impliquant un autobus et deux voitures à Québec, faisant au moins un blessé.

L’homme était au volant d’un tracteur de classe 8 sans remorque (bob-tail) au moment des incidents. Lors de son arrestation, le suspect était agité et les policiers ont semblé avoir du mal à le maîtriser au sol.

Le suspect doit comparaître aujourd’hui sous des accusations de facultés affaiblies, probablement par la drogue et non pas l’alcool.

Des prélèvements sanguins ont été effectués dans un centre hospitalier de la région de Québec afin de déterminer la nature exacte du ou des stupéfiants que le camionneur pourrait avoir consommé.

En entrevue à Transport Routier, le sergent intérimaire aux relations publiques du Service de police de la ville de Québec (SPVQ) Étienne Doyon explique : « Ces prélèvements doivent être analysés pour connaître vraiment la nature des stupéfiants. On est en attente des résultats de ces analyses. »

« Lorsqu’on arrête quelqu’un qui serait sous l’emprise d’une drogue, normalement on va l’amener devant un agent évaluateur », ajoute le porte-parole du SPVQ.

Le sergent Doyon précise que c’est le procureur de la Couronne qui détermine ultimement la nature précise des accusations. Au niveau de l’enquête policière toutefois, « Le monsieur a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue causant des lésions. Il est possible que d’autres accusations soient portées » indique M. Doyon.

Bien que toute une panoplie de stupéfiants et stimulants puissent être à l’origine du comportement du suspect, cet incident relance le débat de la légalisation du cannabis et de ses impacts sur l’industrie du camionnage.

Partager.

Laisser une réponse