Une norme nationale sur la formation de base des chauffeurs en 2020

0

Les ministres des Transports fédéral et provinciaux  se sont engagés à élaborer une norme nationale concernant la formation de base offerte aux conducteurs de véhicules commerciaux d’ici janvier 2020. Il s’agit là de l’une des initiatives reliées au camionnage annoncées lors d’une réunion tenue à Montréal.

Cette initiative a été dévoilée par le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, à la conclusion de la réunion annuelle des ministres responsables des Transports et de la Sécurité routière provinciaux et fédéral.

«Les ministres ont discuté de l’importance de renforcer la sécurité des véhicules commerciaux. En particulier, ils ont convenu de tirer parti des travaux entrepris par plusieurs administrations afin d’élaborer une norme concernant la formation de base offerte aux conducteurs de véhicules commerciaux à travers le Canada d’ici janvier 2020. Cette norme aidera à garantir que ces conducteurs possèdent les connaissances et les compétences nécessaires pour conduire des véhicules commerciaux de façon sécuritaire», peut-on lire.

L’Ontario est la seule administration canadienne à imposer une formation de base aux conducteurs de camions, bien que l’Alberta et la Saskatchewan aient publié le cadre initial de leurs propres réglementations.

Les accidents d’autobus de Humboldt, en Saskatchewan, qui a coûté la vie à 16 personnes, et d’Ottawa, qui a fait trois victimes, ont été cités pour rappeler qu’il fallait faire davantage pour renforcer la sécurité routière.

«C’est un jour historique pour notre industrie. Toutes les provinces se sont engagées à créer une norme de formation nationale», a déclaré le président de l’Alliance canadienne du camionnage (CTA), Scott Smith.

«Nous sommes encouragés par la direction et les délais définis par le ministre Garneau concernant la mise en œuvre de [la formation de base]dans tout le pays. En tant qu’industrie, nous restons déterminés à travailler avec tous les gouvernements pour qu’une réglementation sur les dispositifs de consignation électroniques [electronic logging devices] certifié par une tierce partie entre en vigueur la même année», a déclaré le président de l’Alliance canadienne du camionnage, Stephen Laskowski.

L’Association canadienne du camionnage d’entreprise (ACCE) a également accueilli favorablement cette annonce.

«L’ACCE est ravie de l’annonce faite par Transports Canada de l’entrée en vigueur, en janvier 2020, de la nouvelle réglementation fédérale concernant la formation de base des conducteurs de véhicules commerciaux», a déclaré Mike Millian, président. «L’ACCE encourage Transports Canada et le Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé (CCATM)  à adopter une norme nationale depuis plusieurs années et est heureuse de voir ce dossier évoluer. Nous avons travaillé avec l’Ontario, l’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba dans l’élaboration de leurs normes, et nous sommes impatients de collaborer également avec Transports Canada et le CCATM sur la norme nationale. Des conducteurs débutants bien formés sont indispensables dans notre secteur, et cette annonce constitue une étape très positive.»

Transports Canada croit que les règlements concernant les dispositifs de consignation électroniques seront adoptés dans les «prochains mois», a déclaré M. Garneau, répondant à une question de Transport Routier. «Cela doit passer par la Gazette du Canada. Ensuite, nous devons laisser un peu de temps au secteur du camionnage pour mettre les choses en place.» Aucune échéance définitive n’a toutefois été fixée.

Le communiqué lui-même promettait de «faire progresser les discussions sur la mise au point d’une norme technique harmonisée sur les dispositifs de consignation électroniques».

Les ministres ont également promis d’intensifier les efforts visant à protéger les usagers de la route circulant à proximité des véhicules lourds, à la suite du rapport intitulé Mesures de sécurité pour les cyclistes et les piétons à proximité des véhicules lourds, publié en octobre dernier. Ils ont également approuvé le récent rapport du Groupe de travail sur l’harmonisation du camionnage visant à réduire les obstacles et les irritants à la circulation des marchandises par camion au Canada.

«Les ministres ont en outre convenu d’adopter les mêmes limites de poids pour les pneus simples à bande large que pour les pneus jumelés dans leur administration respective. Ces changements permettront d’harmoniser davantage les réglementations, d’améliorer la productivité des corridors commerciaux et de réduire les émissions de GES afin que le réseau de transport du Canada permette le transport sécuritaire, concurrentiel et fluide des marchandises», peut-on lire dans le communiqué.

Un soutien a également été apporté pour faire progresser l’utilisation des véhicules zéro émission. Les ministres veulent aussi examiner des mesures qui permettraient de renforcer la sécurité des autobus scolaires, notamment l’installation de de ceintures de sécurité. Ils veulent enfin collaborer dans la lutte contre la conduite avec facultés affaiblies et promouvoir les essais et les investissements dans les véhicules automatisés et connectés.

Partager.

Laisser une réponse