Une subvention de plus de 3 millions de dollars US pour former des vétérans au camionnage en Pennsylvanie

Le déficit de chauffeurs, qui touche autant les États-Unis que le Canada, a des conséquences négatives sur toute la chaîne logistique. Pour parer à cette pénurie, le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg, propose de subventionner des centres de formation pour les vétérans de l’armée US en Pennsylvanie.

Photo : Istock

C’est par l’entremise de la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA), une branche du ministère des Transports US, qu’un montant de 3,1 millions de dollars US sera débloqué afin de permettre aux membres actuels et passés de l’armée américaine de suivre une formation de routier.

Grâce à ces fonds fédéraux, les candidat.e.s pourront obtenir un permis de conduire commercial (CDL) et investir le monde du camionnage avec un bagage solide de compétences professionnelles. Une clientèle de choix, selon M. Buttigieg :

» Les anciens combattants savent comment amener les choses là où elles doivent aller en toute sécurité. À une époque où notre chaîne d’approvisionnement dépend d’un plus grand nombre de camionneurs qualifiés, ce programme donnera à ceux qui ont servi en uniforme un nouveau moyen important de contribuer, et de bénéficier, en lançant une nouvelle carrière dans cette industrie vitale « , a déclaré le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg.

Accessibles également aux membres de la Garde nationale ainsi qu’aux réservistes, ces programmes de formation font plus largement partie du programme Trucking Action Plan que l’administration Biden a mis en oeuvre plus tôt cette année. Ce plan, mis sur pied afin de trouver des solutions aux problèmes de l’industrie du camionnage et de la chaîne logistique, vise, outre la formation des chauffeurs, leur rétention dans l’industrie et l’amélioration de leurs conditions de travail (salaire, conditions, sécurité, qualité de vie, etc.).

Rédacteur professionnel depuis plus de 15 ans, Christian possède une expérience considérable à titre de journaliste spécialisé en transport, notamment à titre de directeur de la rédaction de L'Écho du transport, magazine aujourd'hui disparu, et de Transport durable magazine.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*