UPS Canada poursuit l’expansion de son parc de véhicules à carburant de remplacement

0

La plus grande société de livraison de colis au monde ajoute une station de ravitaillement en gaz naturel comprimé et de nouveaux véhicules à Vancouver, en Colombie-Britannique

UPS s’est rapprochée de son objectif d’avoir un parc automobile composé à 50 % de véhicules alimentés par des carburants de remplacement d’ici la fin de 2018. En effet, sept nouveaux tracteurs routiers et 40 véhicules de livraison fonctionnant au gaz naturel comprimé (GNC) ont été ajoutés au parc d’UPS Canada, qui compte présentement plus de 2 900 véhicules de livraison, tracteurs et tracteurs de manœuvre à carburant de remplacement. À l’heure actuelle, plus de 40 % du parc automobile d’UPS Canada est composé de véhicules à carburant de remplacement.

«Nous sommes toujours à la recherche de façons de réduire les répercussions de nos activités sur les collectivités que nous desservons», a déclaré Floyd Bristol, vice-président du service automobile d’UPS Canada. «Ces nouveaux véhicules représentent un autre pas dans la bonne direction. Les véhicules alimentés au GNC émettent de six à 11 % moins de gaz à effet de serre au cours de leur cycle de vie que ceux alimentés à l’essence.»

La construction d’une station de ravitaillement en GNC à Vancouver, en Colombie-Britannique, avec le soutien de FortisBC, fait partie de l’investissement précédemment annoncé de 500 millions de dollars dans les infrastructures d’UPS Canada. La station de Vancouver s’ajoutera à plus de 50 autres postes de ravitaillement en gaz naturel exploités à des emplacements stratégiques partout aux États-Unis, ainsi qu’à Tamworth, au Royaume-Uni.

«En tant qu’entreprise soucieuse de l’environnement, UPS Canada a pris l’initiative de réduire son empreinte carbone et ses coûts d’alimentation en carburant en misant sur le gaz naturel», a déclaré Roger Dall‘Antonia, président et chef de la direction de FortisBC. «La Colombie-Britannique est la première province canadienne choisie par UPS Canada pour déployer des véhicules au gaz naturel, notamment en raison de l’aide financière fournie par FortisBC pour faciliter l’achat de nouveaux véhicules GNC et de notre soutien dans la construction et l’exploitation d’une station de ravitaillement.»

Lorsqu’il est question de son parc de véhicules, UPS adopte une «approche de laboratoire». Les véhicules à carburant de remplacement sont testés et déployés en tenant compte des particularités des terrains environnants, du climat et d’autres particularités locales. En Argentine, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Thaïlande, au Royaume-Uni et aux États-Unis, UPS exploite plus de 3 800 tracteurs et véhicules de livraison alimentés au GNC. Le 19 juin dernier, l’entreprise a annoncé un investissement de 130 millions de dollars afin de bâtir cinq autres stations de ravitaillement en GNC et d’ajouter plus de 700 nouveaux véhicules alimentés au GNC aux États-Unis.

Partager.

Laisser une réponse