Vaccination : l’ATA demande de prioriser les camionneurs

Avatar

L’American Trucking Associations (ATA) demande que la main-d’œuvre de l’industrie du camionnage soit priorisée, au même titre que les autres travailleurs essentiels, lorsqu’il s’agira d’établir une stratégie nationale de vaccination.

Cette demande est apparue hier dans une série de lettres adressées à la Maison Blanche, au Comité consultatif sur les pratiques d’immunisation des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, au président élu Joe Biden ainsi qu’à la National Governors Association. Et elle s’appuie sur le rôle que l’industrie du camionnage jouera dans la distribution du vaccin lui-même.

«Notre personnel représente un maillon central et critique de la chaîne d’approvisionnement du pays, et il jouera un rôle essentiel dans le processus imminent de distribution du vaccin contre la COVID-19», peut-on lire dans la lettre signée par Bill Sullivan, vice-président exécutif – Défense des droits à l’ATA.

(photo : iStock)

«Comme l’industrie du camionnage est appelée à livrer des vaccins dans tout le pays, il est impératif que les camionneurs aient un accès prioritaire au vaccin afin de minimiser les risques de retards et de perturbations dans la chaîne d’approvisionnement.»

L’Alliance canadienne du camionnage (ACC) a conseillé aux associations provinciales de camionnage de faire des demandes similaires dans leurs juridictions respectives, car c’est le rôle des provinces de distribuer les vaccins, a ajouté Stephen Laskowski, président de l’ACC.

«Le gouvernement fédéral achète le vaccin, mais il le distribue aux provinces selon une formule de répartition.»

L’association soutient les demandes visant à donner la priorité aux personnes âgées, à celles qui sont déjà atteintes du virus, aux travailleurs de la santé de première ligne ainsi qu’aux personnes immunodéprimées ou qui ont des problèmes de santé chroniques.

«Nous sommes très sensibles, en tant qu’industrie, aux besoins de ce premier groupe.»

Mais l’Ontario Trucking Association (OTA) a officiellement demandé à sa province d’inclure les membres de l’industrie du camionnage dans le prochain groupe de personnes prioritaires pour recevoir le vaccin, explique M. Laskowski.

«Tout comme des efforts étaient nécessaires pour soutenir la distribution prioritaire des EPI aux professionnels dévoués qui assurent la continuité de la chaîne d’approvisionnement de notre pays, nous devons maintenant concentrer nos efforts pour nous assurer que ces mêmes travailleurs des infrastructures essentielles auront un accès prioritaire au vaccin contre la COVID-19 dès qu’il sera disponible», a écrit M. Sullivan dans les lettres rédigées pour le compte de l’ATA.

Ces lettres contenaient également un avertissement sur les conséquences qui pourraient survenir si les membres de l’industrie du camionnage n’étaient pas protégés.

«L’industrie du camionnage est fière de jouer un rôle de cette ampleur dans les efforts de lutte contre la COVID-19 et de relance économique, et nous vous demandons de tenir compte de la nature essentielle de la main-d’œuvre du secteur du camionnage lorsque vous mettrez en œuvre des plans de distribution des vaccins», peut-on lire.

«Comme nous l’avons vu au début de la pandémie, lorsque les lignes d’approvisionnement sont perturbées, les conséquences surviennent rapidement.»

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*