Volvo décide de surpasser les normes au Mexique

0

 

La réglementation mexicaine sur les émissions polluantes des camions lourds tirait de l’arrière, alors qu’elle autorisait les technologies répondant aux normes EPA 2004 ou Euro IV jusqu’au 30 juin dernier. Dorénavant, le Mexique exige des moteurs conformes aux normes Euro V ou EPA 2007.

Volvo Trucks North America (VTNA) aurait pu choisir d’offrir des moteurs répondant à ces normes, mais le fabricant a pris la décision d’excéder les exigences et de passer directement aux normes EPA 2017, comme il l’a annoncé en ouverture du salon ExpoTransporte de Puebla.

Magnus Koeck, vice-président Marketing et Gestion de la marque pour VTNA, croit que ce sera un pari gagnant pour les acheteurs étant donné les économies de carburant importantes que procurent les moteurs 2017.

Ces économies peuvent atteindre 8 %, notamment en raison de la transmission I-Shift, du moteur à rail commun et du piston ondulé de Volvo.

Peter Voorhoeve, président de VTNA, a indiqué que sa compagnie va renforcer sa présence au Mexique avec ses camions et avec l’utilisation des moteurs GHG17.

Les parts de marché de Volvo au Mexique sont modestes mais ont connu une hausse intéressante, passant de 1,9 % en 2018 à 3,4 % cette année.

«Il est vrai que Volvo Trucks a été un petit joueur au Mexique. Mais présentement, nous sommes en croissance. Nous sommes en bonne position au Canada, nous sommes en bonne position aux États-Unis, et nous renforçons notre position au Mexique avec ces camions», a affirmé M. Voorhoeve qui, soit dit en passant, parle un excellent français pour avoir vécu en Belgique. «Nous consentons des investissements importants, nos seulement dans le produit, mais aussi dans nos gens», a-t-il poursuivi en présentant Luz Elena Jurado, la nouvelle directrice générale de Volvo au Mexique, la première native à occuper cette fonction.

Volvo Trucks a connu beaucoup de succès au Canada ces dernières années, ses parts de marché progressant de 10,6 % à 13,5 % puis à 13,7 % de 2017 à 2019.

«Nos parts de marché au Canada sont très bonnes et continuent de grandir. Premièrement, le camion est très concurrentiel et l’environnement pour le chauffeur est excellent», explique le grand patron de VTNA. «Nous sommes traditionnellement reconnus pour nos grands compartiments couchettes qui sont très populaires au Canada, mais nous avons aussi le VNR», qu’il juge largement supérieur au modèle régional précédent, le VNM.

Croyant en l’importance d’offrir des technologies durables, Volvo a illustré ses préoccupations environnementales en ornant ses camions en montre à ExpoTransporte de différents animaux de la faune mexicaine qui sont protégés ou en danger d’extinction, chacun étant associé à une qualité des camions de Volvo.

Irma Soto, directrice du marketing et des communications pour Volvo au Mexique.

«Le jaguar, par exemple, représente l’efficacité et le silence des camions Volvo. Le loup représente la protection. Le perroquet parle tout le temps, tout comme nos camions qui communiquent constamment avec la télématique», a expliqué Irma Soto, directrice du marketing et des communications pour Volvo au Mexique.

«Il est très important de réduire notre empreinte environnementale, et cela s’obtient en termes d’efficacité énergétique pour nous. En améliorant l’efficacité énergétique de huit pour cent, nous éliminons des millions de tonnes de CO2, et c’est important pour bâtir un meilleur avenir», de conclure Mme Soto.

 

 

Partager.

Laisser une réponse