Mobil Delvac synthétique

0

L’Impériale indique que sa nouvelle huile moteur synthétique de service intense Mobil Delvac 1 ESP SAE 0W-40 a été conçue pour composer avec les 60 secondes suivant le démarrage du moteur, période critique durant laquelle l’huile moteur se rend jusqu’aux recoins du moteur, et que du métal nu frotte sur du métal nu. Avec le temps, des couches microscopiques sont grugées de la surface des principales pièces du moteur. 

La compagnie indique que des essais rigoureux démontrent que la Mobil Delvac 1 ESP SAE 0W-40 peut atteindre toutes les parties d’un moteur dans cette cruciale première minute, même à des températures atteignant -43 degrés Celsius.

La pétrolière affirme que  « La Mobil Delvac 1 ESP SAE 0W-40 est un des plus importants accomplissements en matière de protection des moteurs de service dur de la longue histoire de l’Impériale».

 
Cette huile permettrait de maintenir une pellicule protectrice robuste et stable sous lourde charge et à haute température. Cette stabilité lui permet de résister à la dégradation thermique qui, avec les huiles traditionnelles, peut produire du cambouis, une dégradation de la viscosité et la formation de dépôts nocifs. Par conséquent, ajoute la compagnie, les utilisateurs de Mobil Delvac 1 ESP SAE 0W-40 trouvent qu’ils peuvent prolonger les intervalles entre les vidanges et réaliser des économies sur les frais d’entretien et d’élimination de l’huile usée.

La Mobil Delvac 1 ESP SAE 0W-40 «dépasse amplement» les rigoureuses normes de protection CJ-4 de l’American Petroleum Institute pour les moteurs de 2007 ou plus récents. Elle offrirait également des avantages environnementaux. Par exemple, le démarrage plus rapide par temps froid limite le temps de marche au ralenti du moteur.
 

L’Impériale affirme aussi que cette nouvelle huile peut améliorer l’indice d’économie de carburant de 0,5 %.  La Mobil Delvac 1 ESP SAE 0W-40 est appuyée par les experts techniques de l’Impériale, que vous pouvez joindre en composant le 1 800 268-3183.
Partager.

Laisser une réponse