Informatique mobile

0

Repérage Shaw offrira bientôt la nouvelle plateforme Mobile Computing Platform 50 (MCP50) qui permet aux flottes de toutes les tailles de profiter d’une gestion de flotte sophistiquée. La plateforme, vendue autour de 900 dollars canadiens, permet aux utilisateurs de gérer les heures de service et les exigences du programme américain CSA tout en utilisant les systèmes de navigation en cabine PC*Miler et CoPilot Truck de ALK – en plus d’applications comme Performance Monitoring, Analytics Manager). Shaw ajoute que le MCP50 permettra de gérer les heures de service de façon électronique.

Déjà en utilisation aux États-Unis via Qualcomm depuis avril dernier, le MCP50 sera offert partout au Canada en septembre bien qu’il soit possible de le commander dès maintenant. Mike Ham, chef de Shaw Tracking, explique qu’avec un contrat de cinq ans, il coûte 18$ par mois en plus de la messagerie et des services, ceux-ci étant offerts en forfaits ou à la pièce. Il ajoute que, typiquement, les frais mensuels varient de 35$ à 50$. Les frais d’abonnement sont les mêmes que  les autres services complets de Shaw, soit les plateformes MCP200 et 110. Les services géographiques sont compris, mais l’impression et la numérisation ne sont pas disponibles.

Shaw souligne que le MCP50 convient particulièrement bien aux opérations régionales parce qu’il se base exclusivement sur les liaisons cellulaires – pas sur le Wi-Fi – et ajoute que son prix abordable fait en sorte que les flottes de toute taille – y compris celles qui comptent des camions de classes 7 et 8 – peuvent en bénéficier. Dit autrement, Shaw explique qu’il est conçu pour offrir une option plus abordable aux flottes qui n’ont pas besoin d’un service satellite.

Shaw précise que le MCP50 s’installe facilement en cabine, en une heure environ. L’interface utilisateur intuitif assure qu’un minimum de formation est nécessaire pour les chauffeurs et le personnel de bureau. On ne trouve pas un clavier intégré, mais plutôt un écran de type tactile –il est néanmoins possible de brancher un clavier par le port USB.

L’outil Performance Monitoring du MCP50 permet aux exploitants de surveiller les comportements des chauffeurs, comme la marche au ralenti, la vitesse de croisière, le temps passé au rapport le plus élevé, l’utilisation du régulateur de vitesse, les schémas de changements de rapports et les freinages brusques. Shaw ajoute que ces informations peuvent aider à conseiller les chauffeurs et à économiser de l’argent, notamment par une amélioration démontrée de 0,5 pour cent de l’efficacité énergétique. Cette économie représente des milliers de dollars pour plusieurs exploitants et permet aux flottes de rentabiliser rapidement le MCP50.

 

Visitez le www.shawtracking.ca

Partager.

Laisser une réponse