Châssis-cabines Ram

Les nouveaux châssis-cabines Ram sont pourvus d’un nouvel intérieur, des plus récentes technologies de l’information et de solutions de modifications simplifiées. Les acheteurs bénéficient d’une garantie de cinq ans/100 000 km sur le groupe motopropulseur à essence et de cinq ans/160 000 km sur le groupe motopropulseur au diesel.

Parmi les caractéristiques, on compte certaines exclusivités, indique Chrysler, comme le nouveau module d’interface entre les systèmes de bord (VSIM) qui  assure les communications entre les modules d’après-vente et les divers modules de commande du châssis-cabine. Ce module exclusif à la catégorie agit comme passerelle sûre vers les systèmes électriques de bord et les réseaux de bus afin de permettre aux carrossiers de brancher leurs dispositifs en toute sécurité.

Toujours en vue des éventuelles modifications, les châssis-cabines Ram 2013 reçoivent de nouveaux châssis composés d’acier haute résistance de 50 000 lb/po2 et comptant huit traverses. Aucune composante ni aucune canalisation ne se trouve au-dessus des longerons arrière, ce qui réduit les modifications et les déplacements qui sont parfois requis sur les camions concurrents. La section monobloc arrière en C ainsi que les fils électriques et les canalisations à travers le châssis fournissent une surface dégagée et plate pour recevoir les carrosseries et les accessoires.

De nouveaux ressorts acceptent des charges plus lourdes à l’avant sans nuire à la hauteur de caisse avant. Ces changements ont aussi permis d’améliorer la rigidité au roulis, un facteur important pour les véhicules hauts, surtout les camions affichant des charges utiles élevées. La nouvelle suspension à ressorts Hotchkis fournit non seulement un angle d’inclinaison minimum de zéro degré lorsque le camion est chargé à son maximum mais elle conserve aussi le confort et la tenue de route, affirme la compagnie.

En plus des modifications apportées à la suspension, les ingénieurs Ram ont aussi amélioré la direction du châssis-cabine. La barre de direction a été déplacée au-dessus de la barre de guidage afin de réduire le survirage et d’améliorer la stabilité en ligne droite à vitesse d’autoroute. En outre, la barre de direction est maintenant fixée directement à la fusée, ce qui permet de mieux transmettre les interventions du conducteur. L’angle de chasse et la voie ont été augmentés pour rehausser le couple de redressement et améliorer ainsi le retour du volant au centre. Un nouveau dispositif d’alignement de rotule et une nouvelle méthode d’étanchéité facilitent l’alignement et l’entretien pour réduire le coût d’exploitation. Ces améliorations autoriseraient un braquage amélioré et plus précis malgré la charge utile et la capacité de remorquage plus élevées des camions.

Le châssis-cabine Ram 2013 reçoit aussi des supports modifiés pour le moteur, la transmission et la carrosserie qui autorisent une gestion remarquable des bruits, vibrations et secousses, indique le fabricant. Le système électronique d’antidérapage est offert de série sur tous les modèles.

Une nouveauté pour 2013 : le système à deux alternateurs de 220 ampères (en option) qui équipe les châssis-cabines à moteur diesel fournit la puissance électrique la plus élevée de la catégorie pour suffire à la demande électrique plus grande qu’exigent certains équipements comme l’éclairage de secours et les pompes d’embrayage électrique.

Le début de construction des châssis-cabines Ram 3500, 4500 et 5500 2013 est prévu pour le premier trimestre 2013 à l’usine de montage de camions Saltillo à Coahuila au Mexique.

 

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 25 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*