Navigation: Carnets

Environnement d’affaires
0

Transports Canada a déterminé que les avantages liés aux dispositifs d’enregistrement électroniques sont essentiellement deux fois plus élevés que les coûts qu’ils engendrent, selon une analyse coûts-avantages publiée récemment. L’analyse en question examine deux scénarios – une réglementation pour tous les transporteurs sous juridiction fédérale, et une qui exclut les véhicules qui auraient déjà à répondre à une réglementation des États-Unis en attende. L’analyse «confirme l’avantage net important d’une réglementation sur les carnets de route électroniques et dissipe certains des mythes qui circulent sur ces dispositifs», a déclaré David Bradley, président-directeur général de l’Alliance canadienne du camionnage (ACC), qui en a publié les résultats. La Federal Motor Carrier Safety Administration des États-Unis rendra obligatoires les dispositifs au sud de la frontière à partir de décembre 2017, tandis que la technologie existante et qualifiée bénéficierait de droits acquis jusqu’au mois de décembre 2019. Bien que Transports Canada n’ait pas encore annoncé officiellement ses propres règlements, l’ACC a indiqué s’attendre à ce que le processus réglementaire officiel commence par un avis dans la Partie 1 de la Gazette du Canada d’ici le printemps 2017. Le Canada compte 750 000 camions lourds, mais seulement 170 000 d’entre eux seraient couverts par une réglementation fédérale sur les carnets de route électroniques. La plupart sont régis par les règlements provinciaux sur les heures de service.

Environnement d’affaires
0

Selon un rapport préliminaire publié par la firme FTR, les commandes nettes de camions de classe 8 pour le mois de mai 2015 ont atteint 19 714 unités en Amérique du Nord. Il s’agit d’une diminution de 11 pour cent par rapport au mois précédent et de 23 pour cent par rapport à l’an dernier à pareille date. Les commandes ont chuté en mai pour un troisième mois consécutif et ont plongé sous la barre des 20 000 unités pour la première fois depuis septembre 2013. Tous les principaux fabricants d’équipement sont touchés par cette diminution des commandes, alors que certains d’entre eux font face à un déclin plus important que prévu. Les commandes annualisées de classe 8 totalisaient 352 000 unités au cours des six derniers mois. FTR s’attend à ce que les commandes de classe 8 retrouvent leur rythme saisonnier pour le reste de l’année. Les carnets de commandes demeurent forts et on ne prévoit pas, pour l’instant, réduire la cadence de production.